A lire aussi

21-03-2019 10:39

OCP affiche de bonnes performances pour 2018

En attendant la publication de ses états financiers complets le lundi 25 mars, OCP communique sur…
Rejoignez nous sur :
Monde

La police australienne a identifié le tireur présumé comme étant Brenton T., un Australien de 28 ans. Quatre autres personnes ont également été arrêtées, trois hommes et une femme, a annoncé la Première ministre néo-zélandaise.

L’assaillant aurait diffusé en direct l’une des attaques sur les réseaux sociaux dans une vidéo d’une vingtaine de minutes. Selon plusieurs médias locaux, on le voit tirer à bout portant à l’arme automatique sur plusieurs fidèles de la mosquée, avant de prendre la fuite en voiture. Sur ses comptes Facebook et Twitter, fermés il y a quelques minutes par les deux entreprises, l’homme a publié un grand nombre de photographies d’armes.

L’Australien, adepte de l’idéologie d’extrême droite, aurait également publié, sur la plateforme Scribd, un manifeste sur le « grand remplacement », une théorie conspirationniste et islamophobe. Pour justifier son geste, il affirme avoir perçu, lors d’un voyage, une « invasion de la France par les non-blancs ». Sur son compte Twitter, sa photographie d’illustration est une image de l’attentat de Nice montrant une fillette fauchée par Mohamed Lahouaiej Bouhlel.

 
 

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages