A lire aussi

19-08-2019 16:16

Marrakech. La chasse de 1 490 oiseaux en un jour par des touristes khalijis affole la toile

Une partie de chasse organisée par des touristes du Golfe arabo-persique s'achève par un carnage de…
Rejoignez nous sur :
Monde

Une jeune femme a décidé de lancer le Januhairy (contraction de Hair et January), un mouvement pour prôner l’acceptation de soi.

Sur Instagram, elles sont de plus en plus nombreuses à dévoiler des clichés de leurs vergetures, de leur cellulite et maintenant de leurs poils. L’objectif ? S’aimer et s’accepter, au naturel. C’est en tout cas ce que souhaite Laura Jackson, à l’initiative du défi Januhairy. "J’ai laissé pousser les poils de mon corps dans le cadre d’une performance pour mon diplôme de théâtre en mai 2018. Je me suis sentie libérée et j’ai eu davantage confiance en moi-même si certaines personnes autour de moi ne comprenaient pas ou n’étaient pas d’accord avec le fait que j’arrête de me raser," raconte l'étudiante anglaise via un post Instagram.

"J’ai réalisé qu’il y avait encore tellement de choses à faire pour que l’on puisse être capables de s’accepter les uns les autres pleinement et réellement", poursuit elle. 

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 

Une publication partagée par Januhairy (@janu_hairy) le

Par le biais du hashtag #januhairy, le mouvement fait l’unanimité auprès des internautes. De nombreuses femmes à travers le monde ont suivi Laura et ont publié leurs photos.

Soutenue par des milliers d’internautes, Jackson espère pouvoir récolter de l’argent pour une association qui lutte pour l’acceptation de soi.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages