A lire aussi

10-09-2019 12:11

Le Brexit pourrait être bénéfique pour les relations commerciales entre le Maroc et la Grande Bretagne

Alors que le Royaume Uni fait face à l'une de ses plus graves crises politiques, il est encore…
Rejoignez nous sur :
Monde

 

La consécration de l'idée de coexistence requiert la participation des minorités musulmanes dans la gestion des affaires publiques en Europe, a indiqué, jeudi à Rabat, le directeur du Centre culturel islamique à Rome, Khalid Chaouki.

Intervenant lors d'un colloque international organisé par le Centre des études sur l'Afrique et le Moyen-Orient sous le thème «Les menaces terroristes et les défis sécuritaires en Afrique et au Moyen-Orient», Chaouki a souligné que le rejet de l'identité des minorités, notamment la minorité musulmane, dans un nombre de pays européens pousse des individus à recourir à la violence sous prétexte de défendre leur appartenance religieuse, mettant l'accent sur la responsabilité des pays européens d'encadrer l’ensemble des citoyens, y compris ceux d'origine non-européenne.

Pour sa part, le directeur exécutif du Centre Hedayah aux Émirats arabes unis, Maqsoud Kruse, a mis l’accent sur l'approche traditionnelle de lutte contre l'extrémisme, qui répond aux défis du terrorisme et à l'approche proactive et préventive impliquant la société civile et les organisations non gouvernementales, appelant dans ce sens à renforcer le rôle des chefs religieux et des prédicateurs afin d'assurer une sécurité communautaire durable et globale.

Kruse a également fait observer que les missions du Centre Hedayah s'articulent autour de trois principaux points, à savoir la recherche et l'analyse, les programmes de renforcement des capacités et des formations, et la gestion de programmes relatifs au dialogue, à la communication et à l'information, soulignant que l'objectif principal du centre est de «mettre en œuvre des programmes pratiques permettant d’améliorer le niveau de l'efficacité chez les pratiquants pour faire face aux défis».

Ce colloque s’est articulé autour de thématiques telles que «L'Afrique et le Moyen-Orient: identification des défis et des menaces pour la sécurité», «L’Afrique entre les menaces terroristes et les transitions géostratégiques» et «les pratiques mondiales de prévention de l'extrémisme: l'éducation comme modèle».

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages