A lire aussi

12-12-2018 09:51

E-Commerce : Le Maroc cinquième en Afrique

Le Maroc vient en cinquième position au niveau du continent africain dans le classement 2018 de la…
Rejoignez nous sur :
Monde

L’innovation est pour le moins révolutionnaire et permet à ses inventeurs de pouvoir concourir pour le Prix de l’Innovation pour l’Afrique 2018 (PIA). En effet, le professeur Abdeladim Moumen et le docteur Hassan Ait Benhassou, deux Marocains, figurent parmi les dix finalistes en lice pour ce prix prestigieux. C’est grâce à leur innovation en matière de détection de la tuberculose et de l’hépatite C qu’ils ont été retenus face à 3.000 candidats issus de 52 pays, rapporte un communiqué de l’African Innovation Foundation (AIF).

À travers leur innovation, les deux scientifiques ont mis au point deux tests moléculaires pour la détection rapide, précise, efficace et la quantification de la charge des deux maladies. Ainsi, la technologie permet la détection spécifique du génome de l'hépatite C ou de la tuberculose dans des échantillons de sang ou de crachats. Ces innovations cliniquement validées apportent des solutions simples, précises et peu coûteuses dans le diagnostic de ces deux maladies.

Les 10 nominés viennent de toutes les régions du continent africain et ont proposé des solutions à plusieurs problèmes dans plusieurs secteurs notamment les TIC, l’agriculture, la santé publique ou encore l’environnement, tout ceci dans le seul but de pouvoir améliorer la vie et les perspectives économiques en Afrique.

Un prix à succès puisque pour Walter Fust, président du conseil de l'AIF considère que bon nombre d’entreprises ont su se démarquer : «En sept années d’existence, le PIA a vu émerger des entreprises évaluées à plusieurs millions de dollars US dans les secteurs de la santé, de l’agriculture, de l’environnement et de l’énergie. Notre thème de cette année souligne l’urgence d’une collaboration de plus en plus accrue entre le gouvernement, les entreprises, l’industrie, les acteurs de l’innovation et la communauté, afin de réaliser la prospérité et la liberté économique de l’Afrique».

Pour l’heure, la source précise qu’«en raison de la survenue d’évènements imprévus, l’AIF souhaiterait informer ses partenaires et les acteurs des écosystèmes d'innovation que la remise des prix du PIA 2018 est reportée à une date ultérieure qui sera communiquée en temps utile». Quant à la valeur du prix, elle est estimée à 185.000 dollars.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages