A lire aussi

25-09-2018 10:47

Les femmes meurent-elles plus d’infarctus ?

La Fondation française cœur & recherche fait un appel aux dons pour mener une étude axée sur les…
Rejoignez nous sur :
Monde

Les États-Unis continue d'agir de façon unilatérale et hégémonique en soumettant la Russie à une nouvelle salve de sanctions. Et pour cause, l'empoisonnement d'un ex-espion russe ! Une décision qui déplaît au Kremlin. 

La Russie considère la nouvelle salve de sanctions américaines comme une «déclaration de guerre économique» à son encontre, a averti vendredi le Premier ministre russe, Dmitri Medvedev, soulignant que Moscou réagira avec tous les moyens à sa disposition. 

Les États-Unis ont annoncé jeudi de nouvelles sanctions économiques visant la Russie en lien avec l'empoisonnement d'un ex-espion russe à l'agent innervant Novitchok au Royaume-Uni, et évoqué la possibilité d'une deuxième vague de sanctions «draconiennes» dans le futur. 

«Si suivent des choses comme l'interdiction des activités de telle ou telle banque ou de l'utilisation de telle ou telle monnaie, il faudra nommer les choses clairement : c'est une déclaration de guerre économique», a déclaré à la presse le Premier ministre russe. 

«Et il nous faudra absolument répondre à cette guerre. Par des méthodes économiques, par des méthodes politiques, et si nécessaire, par d'autres moyens», a poursuivi Dmitri Medvedev. 

Le Kremlin avait dénoncé jeudi l'annonce de la première salve de sanctions américaines, qui porteront sur l'exportation de certains produits technologiques, comme «inadmissibles», «inamicales» et «illégales», et promis une riposte.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages