A lire aussi

15-10-2019 14:08

Hicham Raoui, le monstre charmeur de Settat

Marchand ambulant de la ville de Settat, Hicham Raoui séduisait les jeunes filles, afin de les…
Rejoignez nous sur :
Monde

Un centre international de formation à la lutte antiterroriste ouvrira ses portes en septembre prochain à Jacqueville, une station balnéaire à 30 km à l'ouest d'Abidjan, ont annoncé le ministre ivoirien de la Défense, Hamed Bakayoko et l'ambassadeur de France en Côte d'Ivoire, Gilles Huberson. 

Cette école, dont la création a été décidée par les présidents français Emmanuel macron et ivoirien Alassane Ouattara, aura d'abord une "vocation régionale" puis "internationale", a précisé le diplomate français, soulignant qu'il y avait "un besoin dans la région", qui fait l'objet d'attaques jihadistes récurrentes. 

L'école devra accueillir des cadres avant de recevoir les premiers stagiaires au premier trimestre 2019. Elle dispensera des formations au profit des membres des forces de sécurité, mais aussi aux fonctionnaires ou agents pouvant être concernés. 

L'école formera des unités pouvant intervenir rapidement sur des attentats et aura aussi une expertise en matière d'identification ou de mode opératoire, a précisé le ministre ivoirien. 

Le centre de Jacqueville, situé sur un site qui permet toutes sortes d'exercices, vise à devenir une référence mondiale, a indiqué une source sécuritaire, citée par un média international. 

La Côte d'Ivoire a été victime d'un attentat, qui a fait 19 morts en mars 2016 dans la station balnéaire de Grand-Bassam, quand des jihadistes ont ouvert le feu sur la plage et les terrasses d'hôtels et de restaurants. 

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages