A lire aussi

11-12-2019 15:29

Affaire Platini: La Fifa saisit la justice pour le remboursement de 2 millions de francs suisses

Résultat de recherche d'images pour "platini leseco"
La Fifa va saisir la justice suisse pour obtenir le remboursement de 2 millions de francs suisses…
Rejoignez nous sur :
Médias

L’animateur de Chada TV, Imad Kotbi, a réagi à la décision de la suspension de son émission «Kotbi tonight» par le CSCA, suite aux propos incitant à la violence contre les femmes formulés par  Adil Miloudi, lors de ladite émission.

L’animateur s’est exprimé sur une Chada FM, ce vendredi, affirmant que ni lui ni aucune des personnes présentes dans l’émission ne cautionne les propos inacceptables du chanteur, et qu’il avait déclaré cela lui-même dans la même émission, affirmant que la violence contre les femmes n’a de place ni dans Chada TV, dont 60% de l’équipe est composée de femmes, ni dans la société.

Kotbi s’étonne que son émission, diffusée en juin dernier, n’a fait le buzz qu’aux dernières semaines, suite à une campagne dirigée contre le chanteur Adil Miloudi pour d’autres affaires, et que lui et Chada TV ont dû en payer le prix.

L’animateur s’est dit surpris par la décision de le CSCA et a déclaré qu’il aurait censuré les propos du chanteur dans le montage s’il avait su que cela engendrerait une telle polémique. À l’accusation de ne pas avoir été aussi ferme avec les propos de Miloudi, Kotbi précise qu’il a rappelé le chanteur à l’ordre trois fois lors de l’émission, et que le ton décalé et humoristique de l’émission a fait qu’il n’a pas censuré le chanteur, les propos de ce dernier ayant été pris sur le ton de la plaisanterie.

Il a également rappelé que tous les médias internationaux qui ont rapporté les propos du chanteur ont rappelé que l’animateur a recadré le chanteur plusieurs fois, déplorant également les restreintes globales sur le sens de l’humour que connaissent les médias en général.

Pour rappel, le Conseil Supérieur de la communication audiovisuelle (CSCA) a décidé, lors de sa réunion du 17 septembre 2019, de suspendre la diffusion de l'émission Kotbi Tonight sur CHADA TV pour une durée de trois semaines, et ordonné à l'opérateur de diffuser et de donner lecture sur son antenne du communiqué relatif à la sanction, à l’heure habituelle de diffusion de ladite émission, pour les propos tenus par l’invité de l’émission, le chanteur Adil Miloudi, notamment "celui qui ne tabasse pas sa femme n'est pas un homme".

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages