A lire aussi

16-09-2019 13:16

Mall. Anfa Place se restructure

Grit Real Estate Income Group a investi 25 millions de dollars pour rénover et réorganiser le…
Rejoignez nous sur :
Médias

Un total de 314 journaux électroniques se sont conformés aux dispositions du Code de la presse et de l'édition, a indiqué le ministère de la Culture et de la Communication- Département de la Communication.

Il s'agit de 17 journaux électroniques de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima, 4 journaux de l'Oriental, 16 de la région Fès-Meknès et de 46 de Rabat-Salé-Kénitra, a précisé le département dans un communiqué.

Il s'agit aussi de 29 journaux électroniques de Marrakech-Safi, selon le communiqué qui fait savoir qu'aucun journal électronique n'a adapté son statut juridique aux dispositions du Code de la presse dans la région du Drâa-Tafilalet.

La même source a relevé l'adaptation par 5 journaux électroniques de leur statut aux dispositions de la loi de la presse à Béni Mellal-Khénifra et de 156 journaux au Grand Casablanca-Settat.

Le nombre de journaux électroniques qui se sont conformés aux dispositions de ce code est de 25 dans la région de Souss-Massa, un journal dans la région Guelmim-Oued Noun, 14 à Laâyoune-Sakia El Hamra et un journal au niveau de la région Dakhla-Oued Eddahab.

Le département a fait savoir que ses services œuvrent pour garantir les conditions de l'exercice du journalisme conformément aux dispositions du Code de la presse et de l'édition et à son 3ème chapitre qui souligne l'impératif des déclarations pour les journaux électroniques, selon des indicateurs déterminant la situation de ces journaux sur les différentes régions du Royaume.

Cette mesure s'inscrit dans le cadre des efforts du département visant à garantir la liberté de la presse et la pluralité des médias conformément aux acquis constitutionnels et juridiques y afférents, afin d'assurer des garanties juridiques et institutionnelles de protection des journalistes.

En contrepartie, le nombre total des journaux électroniques, dont le statut juridique n'est pas conforme aux dispositions du Code, est de 528, conclut le communiqué, notant qu'ils sont dans l'obligation d'appliquer l’article 21 de ce code, avec le respect de tous les effets juridiques y inhérents.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages