A lire aussi

27-05-2019 00:19

Zamalek remporte la Coupe de la CAF

Le Zamalek d'Égypte a remporté la Coupe de la Confédération africaine de football, après sa…
Rejoignez nous sur :
Médias

Stefano Gabbana et Domenico Dolce, cofondateurs de la maison italienne Dolce&Gabbana, ont présenté vendredi leurs excuses "aux Chinois du monde entier" après les avoir ulcérés avec la publication de vidéos et de commentaires jugés racistes.

"Nous souhaitons dire à tous les Chinois de par le monde, et il y en a beaucoup, combien nous sommes désolés. Et nous prenons ces excuses et ce message très au sérieux", affirme Gabbana, styliste de la marque, dans une vidéo diffusée vendredi sur le réseau social chinois Weibo.

À ses côtés, Dolce réitère qu'ils sont "désolés" et qu'ils ont "beaucoup réfléchi à la polémique". "Nos familles nous ont toujours appris à respecter les différences culturelles et (...) nous demandons votre pardon si nous avons fait des erreurs dans l'interprétation de la vôtre", ajoute-t-il.

La marque italienne a déclenché le courroux des Chinois avec la publication sur le compte Instagram de vidéos de promotion d'un défilé prévu mercredi à Shanghai, montrant une femme aux traits asiatiques. Celle-ci tente de manger une pizza ou encore des spaghettis avec des baguettes, sous la direction d'une voix masculine, ce qui a été jugé dégradant par des internautes.

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 

#DGlovesChina ? More like #DGdesperateforthatChineseRMB lol.  In a bid to further appeal to luxury's covetable Chinese consumers, @dolcegabbana released some hella offensive “instructional” videos on the usage of chopsticks.  Pandering at it's finest, but taken up a notch by painting their target demographic as a tired and false stereotype of a people lacking refinement/culture to understand how to eat foreign foods and an over-the-top embellishment of cliché ambient music, comical pronunciations of foreign names/words, and Chinese subtitles (English added by us), which begs the question—who is this video actually for?  It attempts to target China, but instead mocks them with a parodied vision of what modern China is not...a gag for amusement. Dolce & Gabbana have already removed the videos from their Chinese social media channels, but not Instagram.  Stefano Gabbana has been on a much-needed social media cleanse (up until November 2nd), so maybe he kept himself busy by meddling with the marketing department for this series. Who wants to bet the XL cannoli “size” innuendos were his idea? Lmao. • #dolceandgabbana #altamoda #rtw #dgmillennials #stefanogabbana #shanghai #chinese #italian #cannoli #meme #wtf #dumb #lame #chopsticks #foodie #tutorial #cuisine #italianfood #asianmodel #asian #chinesefood #dietprada

Une publication partagée par Diet Prada ™ (@diet_prada) le

L'affaire s'est emballée après la diffusion sur internet de copies d'écran d'une discussion sur Instagram entre un utilisateur et Stefano Gabbana, où ce dernier utilise notamment des emojis d'excréments pour traiter la Chine de "pays de m....".

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 

As @dolcegabbana prepares to mount their next runway show in Shanghai this coming evening (7:30PM) and the rest of Instagram fawns over what’s sure to be an overly lavish “love letter” to China, we’ll be wondering if we’ll see chopsticks as hair ornaments, take-out boxes as purses, or even kimonos misappropriated as Chinese costume. Time will tell. For now, we’ll let y’all simmer on this DM between Stefano and Dieter @michaelatranova (chronology is reversed in slides). Word has it that they’re still in the process of model casting (over 200 Asian girls scheduled)...wouldn’t let them walk the show if we were their agents lol. Also, curious what the Chinese government will think of their country being called shit basically...especially considering how strict they are on who to allow to enter the country on work visas based on a thorough social media background checks. • #DGTheGreatShow #DGlovesChina #runway #fashionshow #cancelled #racism #dolceandgabbana #altamoda #rtw #dgmillennials #stefanogabbana #shanghai #chinese #china #wtf #dumb #lame #asianmodel #asian #dietprada

Une publication partagée par Diet Prada ™ (@diet_prada) le

Devant le tollé, qui a entraîné l'annulation du défilé, l'entreprise a assuré que le compte de Gabbana avait été piraté, affirmant n'avoir que respect pour la Chine.

Néanmoins, selon la presse chinoise, dans la foulée du scandale, des sites chinois de commerce en ligne ont retiré tous les produits de la maison italienne tandis que des flots de consommateurs juraient de la boycotter.

"Nous tirerons les leçons de cette expérience et bien sûr cela ne se reproduira plus", a assuré Gabbana dans la vidéo qui se conclut par les deux responsables disant ensemble en chinois : "Désolé".

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages