A lire aussi

17-09-2018 10:51

Marina de Casablanca. Africa50 ouvre son siège

Africa50 a inauguré, vendredi 14 septembre, son nouveau siège, sis Marina de Casablanca.…
Rejoignez nous sur :
Médias

Après plus deux ans de procès, la Cour d’appel de Casablanca a prononcé hier un jugement de première instance dans l’affaire opposant le directeur de publication du journal arabophone Akhbar Al Yaoum et les deux ministres Aziz Akhannouch et Mohamed Boussaïd.


Le verdict condamne le directeur de publication du journal Akhbar Al Yaoum, Taoufik Bouachrine, à s’acquitter d’une amende de 450.000 DH au profit des ministres. 250.000 DH en faveur d'Akhannouch, et 200.000 DH pour Mohamed Boussaïd ainsi qu'à publier une copie du jugement dans son journal.


Le journaliste a été poursuivi en justice à la suite de la publication d’un éditorial accusant les plaignants d’avoir modifié l’article 30 du projet de loi de Finances 2016 (PLF). Cet article enlève la tutelle du Fonds de développement rural au chef du gouvernement de l’époque, Abdellilah Benkirane et l’accorde à Akhannouch. Hasard des choses, c’est Benkirane qui a donné l’accord à Akhannouch et Boussaïd de poursuivre en justice Toufiq Bouachrine. Ce dernier va faire appel selon les posts Facebook de ces journalistes.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages