A lire aussi

23-10-2017 13:02

Trading : «Le Maroc a beaucoup à gagner de ses talents...»

Réda Aboutika, Sales Forex and Derivatives/directeur développement Maghreb chez FXCM C’est devant…
Rejoignez nous sur :
Médias

Les géants d'Internet (Google, Apple, Facebook, Amazon) veulent diffuser de plus en plus de sport. Les grandes chaînes sportives sont prévenues et doivent faire gaffe à la rude concurrence qui s’annonce de la part des GAFA, l'acronyme couramment utilisé pour lesdits géants de l'Internet.

Cette entrée en lice est une bonne nouvelle pour les détenteurs de droits sportifs, à savoir les fédérations et les hautes instances footballistiques et sportives. Ces firmes aux moyens gigantesques se sont récemment attaquées au marché des droits sportifs, jusqu'ici neutralisé et monopolisé par les chaînes de télévision payantes et les opérateurs télécoms. Et cela ne concerne pas que le football.

En avril dernier, Amazon, le géant du e-commerce, s’est arrangé avec la NFL pour diffuser en streaming dix des matches de la puissante Ligue de football américain, en échange d'un chèque de 50 millions de dollars. Selon les termes de l’accord, Amazon ne retransmet pas en exclusivité ses matches de NFL mais en complément des chaînes traditionnelles (NBC, CBS, Fox, ESPN).

Facebook a essayé de faire la même chose avec le Championnat de cricket en Inde (IPL) mais s’est heurté à de gros challengers. Facebook aurait offert 514 millions d'euros pour cinq ans (2018-2022). Une enchère finalement surpassée par la chaîne Star India (2,1 milliards d'euros), propriété de la Fox, mais qui en dit long sur les ambitions des réseaux sociaux.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages