A lire aussi

19-02-2017 13:19

De fortes averses orageuses sont attendues ce dimanche

De fortes averses orageuses sont attendues ce dimanche à partir de 15H jusqu'à minuit au Nord du…
Rejoignez nous sur :
Médias

Un consortium a été formé entre Toyota et Ford ainsi que quatre autres constructeurs automobiles dont le français PSA, dans le domaine des véhicules connectés, en réponse aux assauts d'Apple et Google, ont annoncé mercredi les deux groupes japonais et américains.

Cette organisation, baptisée SmartDeviceLink Consortium, a pour objectif de donner aux consommateurs plus de choix pour se connecter et contrôler leurs applications de smartphones sur la route, ont indiqué les deux compagnies.

Les équipementiers Elektrobit, Luxoft et Xevo font aussi partie du consortium, franchissant une étape supplémentaire en conviant trois constructeurs nippons, Mazda Motor, Fuji Heavy Industries et Suzuki Motor. Toyota avait décidé, il y a un an, d'installer la technologie SmartDeviceLink (SDL) de Livio, filiale de Ford, dans ses véhicules.

Construite de manière ouverte, ces différentes compagnies espèrent se doter d'une adaptation large de la plateforme SDL pour garder le contrôle sur l'accès aux données du véhicule par les applications, en guise d'alternative aux technologies d'Apple et Google, ont-elles indiqué.
L'application SDL permettra à l’automobiliste de connecter son téléphone à sa voiture pour accéder, via la reconnaissance vocale, l'écran et les commandes de bord, à ses applications mobiles et à nombre d'autres usages exploitant les données du véhicule, à l'instar du kilométrage et de l'échéance de contrôle.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO