A lire aussi

16-09-2019 12:36

Diplomatie. Le Maroc se repositionne à la CEDAO

Après une période d’atonie le Maroc se repositionne auprès de ses partenaires de la CEDAO. Le…
Rejoignez nous sur :
Médias

Facebook, Twitter, Youtube (filiale de Google/Alphabet) et Microsoft ont décidé de créer une base de données, lundi 5 décembre, rassemblant «les empreintes digitales numériques de certaines images ayant été retirées de leurs plateformes».
Cette base de données vise aussi à identifier rapidement et empêcher la prolifération des photos et des vidéos montrant des décapitations et d’autres contenus relatifs au terrorisme diffusés par des groupes, comme Daech et Al-Qaïda.
«Il n’y a pas de place pour les contenus qui font la promotion du terrorisme sur nos services grand public» , note le communiqué des entreprises.
«En partageant ces informations les unes avec les autres, nous pouvons utiliser (ces empreintes numériques) pour aider à identifier des contenus potentiellement terroristes sur nos plateformes grand public respectives», explique la même source.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages