A lire aussi

11-11-2019 10:19

Pédocriminalité dans l'Eglise: Les évêques de France votent pour une indemnisation des victimes mineures

Les évêques de France ont voté, samedi 9 novembre, pour une « somme forfaitaire » destinée à la…
Rejoignez nous sur :
Maroc

 

L'organisation des Nations-Unies a annoncé mercredi la désignation de 30 dirigeants influents du monde de l'entreprise, dont la Marocaine Miriem Bensalah-Chaqroun, en tant que membres de l’Alliance des investisseurs mondiaux pour le développement durable (GISD).

Les membres de cette Alliance, créée à l’initiative du Secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres, travailleront ensemble au cours des deux prochaines années pour que des milliers de milliards de dollars du secteur privé financent les Objectifs de développement durable (ODD). Miriem Bensalah-Chaqroun a été désignée membre de l’Alliance en sa qualité d’Administrateur du Groupe Holmarcom et Vice-Présidente Directeur Générale de la société "Les Eaux Minérales d’Oulmès".

L'Alliance GISD est coprésidée par Oliver Bäte, PDG du Groupe Allianz, et Leila Fourie, PDG de la Bourse de Johannesburg, et comprend les dirigeants de grandes entreprises mondiales, telles que Bank of America, Citigroup, ICBC, Infosys, Investec, Santander et UBS. L’un des trois groupes de travail de l’Alliance GISD, chargé de la concrétisation des opportunités d’investissement dans les Objectifs de développement durable, en particulier dans les pays émergents, sera coprésidé par le Groupe Allianz et Les Eaux Minérales d’Oulmès.

L’objectif est d’opérer un changement dans l’écosystème de l’investissement pour atteindre des opportunités d’investissement évolutives, aboutir à des financements et des canaux d’investissement novateurs pour le développement durable, et consolider la coopération avec les Etats membres, les banques multilatérales de développement et d’autres partenaires en matière d’investissement à long terme. L’Alliance GISD compte utiliser l’expertise ODD.

Au cours des deux prochaines années, le groupe va livrer des solutions pour débloquer des investissements à long terme dans le développement durable au niveau des entreprises et plus largement du système entier, mobiliser des ressources additionnelles pour les pays et les secteurs qui en ont le plus besoin, trouver des moyens d’augmenter l’impact positif des entreprises, et aligner les pratiques des entreprises à l’Agenda 2030 pour le Développement Durable.

"Je crois fermement que l’investissement dans le développement durable est crucial pour garantir une croissance économique inclusive, réduire les disparités sociales et régionales, et préserver les ressources naturelles", a déclaré, à cette occasion, Mme Bensalah-Chaqroun. "En tant que membres de l’Alliance GISD, nous visons la création d’opportunités d’investissements alignés avec les ODD, et la promotion de produits financiers innovants et accessibles", a-t-elle assuré. "Nous sommes confrontés à une inégalité croissante, aux ravages provoqués par les conflits et les catastrophes et au réchauffement rapide de la Terre. Ces dirigeants ont saisi notre sens de l'urgence", a affirmé, pour sa part, le Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages