A lire aussi

12-11-2019 09:45

AMMC. Remise des premiers certificats d’habilitation professionnelle

L’Autorité marocaine du marché des capitaux (AMMC) a organisé, jeudi dernier, une cérémonie…
Rejoignez nous sur :
Maroc
 
Cette alliance a pour objectif un partenariat clinique privé-public en addictologie et maladies associées.
 
A l’occasion de la journée mondiale de la santé mentale, l’Association Marocaine de médecine addictive et pathologies associées (MAPA), la Direction Régionale de la Santé du Casablanca-Settat et les Laboratoire Sothema, ont signé conjointement un partenariat public-privé pour le développement d’un réseau de soins d’addictologie et de maladies associées.
 
La Présidente de la MAPA, Imene Kendili a signé une convention avec la Délégation régionale de la santé du Grand Casablanca, et la directrice générale de Sothema.
 
À cet effet, le centre pilote El Fajr de Hay Hassani sera inauguré au cours du mois d’octobre pour répondre à une demande importante de soins en addictologie et santé mentale et faire face à une grande difficulté à y répondre.
 
La directrice générale de Sothema Lamia Tazi, s’est réjouit de prendre part à ce projet , qui permet d’inaugurer le 1er centre de santé pilote de soins d’addictologie à la préfecture de Hay Hassani, mais aussi de lancer une nouvelle plateforme de réflexion pour le développement d’une vision de la santé mentale et addictions à long terme.
 
Les Laboratoires Sothema se sont également engagés à financer la réhabilitation des centres.
 
Le vice président de la MAPA, Jaafar Haykel, a par ailleurs souligné que dans le cadre de ce partenariat clinique, le privé ne substitut pas au public "on est là pour apporter des valeurs et des compétences du privé au public".
 
Concernant le programme de consultation, la présidente de la MAPA a annoncé que les équipes privées bénévoles partenaires de psychiatres et de psychologues/art-thérapeutes s’engagent sur 24 mois renouvelables à « assurer un programme de consultations mais aussi des thérapies de groupe et d’art-thérapie aux plus démunis ».
 
A l’issue de la signature du partenariat, la femme d’affaire marocaine Hynd Bouhia, a offert un chèque de 400.000 DH à la présidente de la MAPA, en soutien au développement des projets en matière de santé.
 
 
 

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages