A lire aussi

12-11-2019 13:23

Après 38 ans de recherches, l'acteur Rabie Kati retrouve la tombe de son père

Il a recherché la tombe de son père pendant 38 longues années et, aujourd'hui, son voeu a été…
Rejoignez nous sur :
Maroc

La Direction des médicaments et de la pharmacie du ministère de la Santé a émis la décision de retirer tous les médicaments contenant de la Ranitidine enregistrés au Maroc, si la décision est due au danger de cette substance, la question s’il existe des alternatives aux médicaments interdits reste posées.


La Ranitidine est un antihistaminique H2 qui inhibe la production d'acide gastrique. Elle est couramment utilisée pour le traitement de l'ulcère gastro-duodénal et du reflux gastro-œsophagien. La Ranitidine est également utilisée conjointement avec la Fexofénadine et d'autres antihistaminiques pour le traitement de dermatoses telles l'urticaire. la Food and Drug Administration américaine a annoncé que certains médicaments à base de Ranitidine contenaient une impureté de type nitrosamine appelée N-nitrosodiméthylamine (NDMA) à faible concentration.


La NDMA est classée comme cancérigène probable pour l'homme d'après les résultats des tests de laboratoire. Néanmoins, la FDA n'a pas appelé les individus à arrêter de prendre de la Ranitidine pour le moment; toutefois, ceux qui la prenaient sur ordonnance et qui souhaitent en cesser l'utilisation sont invités à consulter leur professionnels de santé pour d'autres options de traitement, d’où la décision du ministère de la Santé. Mais quelles sont les alternatives pour les personnes déjà sous traitement ?


Contactée à ce sujet, une pharmacienne (ayant préféré gardée l’anonymat), nous a confié que la Ranitidine fait partie des traitements antihistaminique H2 qui contiennent, e la Ranitidine et la Cimétidine. En plus des traitements antihistaminique, il existe des traitements avec les inhibiteurs de la pompe à proton (IPP), qui contiennent l’Oméprazol et le Lansoprazole, bien qu’ils soient de famille différente de celle des antihistaminiques, ils ont toutefois les mêmes vertus thérapeutiques, et sont bien disponibles sur les pharmacies marocaines, les personnes qui étaient sous traitement à la Ranitidine ont donc bien une alternative, après consultation du médecin.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages