A lire aussi

21-10-2019 10:14

PLF 2020. Des mesures pour rétablir la confiance

L’État ambitionne de rétablir la confiance des opérateurs économique à travers les nouvelles…
Rejoignez nous sur :
Maroc

 

 L'administration de la prison locale de Nador a affirmé que les allégations relayées sur les réseaux sociaux par la sœur du détenu (I.G), incarcéré à la prison de Nador 2 dans le cadre des événements d’Al-Hoceima, "visent à induire en erreur l'opinion publique et à donner une fausse image des conditions de sa détention dans l'établissement".

Dans une mise au point parvenue jeudi à la MAP, l'administration de l'établissement pénitentiaire précise que le transfert du détenu de la prison locale de Ras El Ma à Fes vers celle de Nador 2, a été effectué en vue de le rapprocher du lieu de résidence de sa famille, "dans le cadre du préservation de ses liens familiaux et sociaux", notant qu'il a "bénéficié, dès son arrivée à l'établissement, de l'utilisation du téléphone fixe pour informer sa famille" de ce transfert.

L'administration a fait savoir que le détenu "a été placé, à sa demande, dans une cellule individuelle bénéficiant des conditions sanitaires dont l'aération, l’éclairage et l'hygiène", précisant qu'il bénéficie de l’utilisation du téléphone fixe et de la promenade quotidienne de plus d'une heure avec les autres détenus logés dans le même quartier.

L'administration de l'établissement pénitentiaire rappelle avoir reçu du détenu une lettre "dans laquelle il exprime ses excuses des fausses déclarations de sa sœur visant à induire en erreur l'opinion publique et à donner une fausse image des conditions de sa détention dans cet établissement".

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages