A lire aussi

21-10-2019 14:15

Martil: Avortement d'une tentative de trafic de près de 600 kg de chira

La tentative de trafic a été mise en échec à la plage de Cabo Negro, sur la côte nord. Un…
Rejoignez nous sur :
Maroc

 Le Roi Mohammed VI  a procédé, jeudi au Centre de formation dans les métiers de l'hôtellerie et du tourisme, sis au quartier Guich Loudaya à Témara, au lancement officiel de l'année pédagogique 2019-2020 et a présidé la cérémonie de présentation des données relatives au bilan et aux dernières avancées de la réforme du système de l'éducation et de la formation, notamment les nouveaux mécanismes d’orientation adoptés cette année et qui prennent en compte les capacités et les affinités de l’apprenant.

Ce geste royal témoigne de la place de choix qu'accorde le Souverain au secteur de l’enseignement et Son action constante en faveur du renforcement du système éducatif et de la consolidation du secteur de la formation professionnelle, considérés comme base du développement, clef d’ouverture et de promotion sociale et gage de protection de l’individu et de la collectivité contre les fléaux de l’ignorance et de la pauvreté.

A cette occasion,  le Roi a visité des ateliers du Centre de formation dans les métiers de l'hôtellerie et du tourisme, réalisé en partenariat avec la Fondation Mohammed V pour la solidarité et inauguré par le Souverain le 15 juillet 2014.

A cette occasion, le ministre de l’Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Saïd Amzazi, a présenté devant le Roi les données relatives au bilan et aux dernières avancées de la réforme du système de l'éducation et de la formation, soulignant que les programmes et mesures prévus au titre de cette réforme ont enregistré des taux de réalisation très satisfaisants, notamment au niveau du soutien à la scolarisation, de la lutte contre la pauvreté et la précarité, de la mise en œuvre du Programme national de l'éducation inclusive et de la mise en place d’un système national d’orientation précoce.

Dans une allocution, la directrice générale de l’Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT), Mme Loubna Tricha a présenté un exposé sur l’état d’avancement du Programme des Cités des Métiers et des Compétences (CMC), colonne vertébrale de la nouvelle feuille de route pour le développement du secteur de la formation professionnelle, arrêtée en exécution des Hautes Orientations et présentée devant le Souverain le 4 avril dernier.

Ce programme vise à inaugurer une nouvelle génération d’établissements de formation professionnelle, favorisant l’employabilité des jeunes, la compétitivité des entreprises et la création de valeur localement d’une part, et catalysant la conduite de changement vers un dispositif national de formation professionnelle, homogène et plus performant, d’autre part, a t-elle précisé.

Il prévoit, à ce titre, la réalisation de 12 Cités des Métiers et des Compétences, une pour chacune des régions du Royaume, qui apporteront une capacité de 34.000 places pédagogiques, avec un taux d’hébergement de 16 pc, a poursuivi Mme Tricha, notant que huit antennes seront rattachées à ces cités, notamment les 2 Instituts de Formation dans les métiers de la Santé de Rabat et Casablanca, les 5 pôles "agriculture" des régions de l’Oriental, Souss-Massa, Fès-Meknès, Beni Mellal-Khénifra et Rabat-Salé-Kénitra, en plus de l’institut du tourisme en cours de construction à Dakhla.

La directrice générale de l’OFPPT a assuré que le concept des cités des métiers et des compétences repose sur trois piliers fondamentaux, à savoir des espaces pédagogiques modernes, une ingénierie de formation actualisée, et un capital humain valorisé.

Ces trois piliers sont portés par le socle de la nouvelle gouvernance en Sociétés de Gestion, permettant un rapprochement effectif entre l’opérateur de formation, l’entreprise et la région ; et conférant à la Cité des Métiers et des Compétences l’agilité et la souplesse de gestion nécessaires pour s’adapter dans la durée, aux besoins d’un marché en perpétuelle évolution, a-t-elle dit.

Mme Tricha n’a pas manqué, à cette occasion, de souligner que l’Offre cible nationale sera ainsi caractérisée par une palette de 11 Secteurs, offrant 449 filières de formation, dont 29 pc nouvellement créées et 24% actualisées.

Au sujet de l’état d’avancement de la réalisation du programme, Mme Tricha a affirmé que la prospection du foncier a été entamée dès la validation de la nouvelle Feuille de Route, et que le choix des chefs-lieux et des localités de chaque Cité a suivi une logique d’ancrage économique, afin de lui permettre de se connecter à son écosystème, favorisant ainsi son ouverture sur l’entreprise et la formation en milieu professionnel au profit de ses stagiaires.

Et d’ajouter que les cités seront délivrées en trois lots, respectant l’engagement de démarrage de la formation entre la rentrée 2021 et la rentrée 2023.

Ainsi, les 3 régions Souss Massa, Lâayoune Sakia El Hamra et l’Oriental verront ouvrir leurs cités à partir de la rentrée 2021, a-t-elle indiqué, notant que le régime de croisière sera atteint en 2022 avec le démarrage de 5 nouvelles cités au niveau de Rabat-Salé-Kénitra, Tanger-Tétouan-El Hoceima, Beni Mellal-Khenifra, Draa-Tafilalet et Guelmim-Oued Noun.

Et la rentrée 2023 sera marquée quant à elle par l’achèvement de la réalisation du programme, avec l’ouverture des cités de Casablanca-Settat, Fès-Meknès, Marrakech-Safi et Dakhla-Oued Dahab, a-t-elle conclu.

Le Souverain a procédé, à cette occasion, au lancement de l'Initiative Royale "Un million de cartables", qui bénéficie cette année à plus de 4.463.000 élèves et mobilise des investissements de l'ordre de 484 millions de dirhams. Lancée par le Souverain en 2008 et reconduite chaque année, cette initiative profite aux élèves de l'enseignement primaire et collégial, avec une priorité accordée au monde rural (63 pc).

SM le Roi, que Dieu L'assiste, a ainsi procédé à la remise symbolique de cartables et de manuels scolaires au profit de dix élèves de l'école Othmane Ibn Affane et du lycée collégial Sidi Yahya Zaer, relevant tous les deux de la préfecture de Skhirate-Témara. (MAP).

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages