A lire aussi

14-10-2019 15:27

Arab Reading Challenge: La Marocaine Fatima Zahra Akhiar passe en finale

Organisé par la Fondation Mohammed Ben Rashid Al Maktoum, Global Initiatives, le concours vise à…
Rejoignez nous sur :
Maroc

 

Quatre jeunes Rifains ont quitté illégalement jeudi dernier la côte marocaine pour se rendre en Espagne à bord d'un ou plusieurs jet-skis. Depuis lors, on ignore où ils se trouvent, ont déclaré aujourd’hui aujourd'hui des sources proches de leurs familles, rapporte le journal espagnol Lavanguardia.

Saleh Zahaf, ses deux cousins, Abdeluahab Allali et Noredin Allali et son ami Murad Zahmari, âgés de 25 à 31 ans se sont embarqués sur l’une des côtes de la province de Nador, Tayeb, le frère de Saleh Zahaf, a déclaré à l’agence de presse espagnole Efe que les quatre jeunes hommes de la ville d'Aruit, près de Nador, n'avaient pas informé leurs familles de leur acte. Aucun d'entre eux n'a par la suite communiqué avec ses proches.
Après avoir appris l'aventure de leurs enfants, les proches des quatre jeunes ont lancé une campagne sur les réseaux sociaux à la recherche d'informations susceptibles de permettre de les localiser.
Ce n’est pas la première fois que des candidats à l’émigration clandestine utilisent des jet-skis pour franchir les 105 milles marins (environ 170 kilomètres) de cette partie de la mer d’Alboran, entre le Maroc et l’Espagne.
Normalement, les émigrés ont avec eux une quantité de carburant suffisante pour parcourir cette distance, ce qui laisse difficilement penser qu’ils pourraient tous partir sur une seule moto.
La militante Helena Maleno, du groupe Walking Borders qui assiste les migrants en difficulté en mer, a assuré à Efe que les secours maritimes et la garde civile espagnole étaient au courant de cette disparition et n'avaient aucune trace de leur arrivée sur les côtes espagnoles.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages