A lire aussi

14-12-2019 14:29

650 kg de chira saisies à Agadir

Résultat de recherche d'images pour "trafic de drogue leseco.ma"
Les éléments du service préfectoral de la police judiciaire d'Agadir ont mis en échec, tôt samedi…
Rejoignez nous sur :
Maroc

En raison de l’affluence de 3000 personnes vers la maison de jeunesse  d’Oulad Teima pour participer au recrutement des travailleurs saisonniers marocains de clémentine en haute Corse, cette opération  a été reportée pour des raisons de sécurité.

Programmée aujourd’hui (mercredi) à la maison de jeunesse de Oulad Teima à Taroudant, la première opération de recrutement des travailleurs saisonniers marocains pour la récolte de la clémentine  en haute Corse a été reporté sine die. En effet, plus de 3000 personnes ont afflué vers la maison de jeunesse d’Oulad Teima pour participer à cette opération pour qu’ils soient embauchés en contrat à durée déterminée de 4 mois.

Par conséquent, les autorités et les services de l’ordre ont ajourné cette opération pour des raisons de sécurité et d’organisation. Le constat est le même pour la seconde opération prévue demain (jeudi) à la région d’Oulad Berhil. A cet égard, une réunion sera tenue demain entre l’Anapec et le Gouverneur de la province de Taroudant pour étudier l’ensemble des  aspects précités y compris le renforcement des critères de sélection qui exigent que le candidat soit âgé de 25 à 45 avec une expérience dans la récolte de la clémentine et une résidence dans le milieu rural y compris dans la province de recrutement ( Taroudant et Berkane), les principales zones de production agricoles au Maroc. Il va sans dire qu’à l’instar de l’Espagne, le secteur agricole Français, notamment Corse s’est ouvert  une nouvelle fois aux travailleurs saisonniers marocains à travers leur recrutement pour la récolte de clémentine dans la haute Corse. 

Suite à l’opération de 2014, l'Agence Nationale de Promotion de l'Emploi et des Compétences (ANAPEC) a procédé à l’organisation de ces  deux opérations pour le recrutement de 300 travailleurs réparti à hauteur de 150 pour la province de Taroudant et 150 autres à Berkane. Pour rappel, le recrutement effectué en 2014 a permis de sélectionner des travailleurs saisonniers dans les régions de Taroudant et Chichaoua à Marrakech.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages