A lire aussi

16-09-2019 15:30

Flash hebdomadaire

Image par défaut
Marché ActionsDans l’attente de la suite des résultats semestriels, la place casablancaise tourne…
Rejoignez nous sur :
Maroc

Une image dans les réseaux sociaux a alerté les services de sécurités. Trois mineurs ont été arrêté pour leur implication présumée dans cette affaire. 

Assabah rapporte dans son édition du 16 aout que trois mineurs ont été arrêtés à Sidi Rahal pour détention illégale d’arme à feu, après que l’un d’eux a publié sur les réseaux sociaux une image où il pose avec un pistolet qui, à première vue semblait bien réel. Le mineur a été localisé et arrêté dans une résidence à Sidi Rahal, et  a révélé lors de son interrogatoire que l’arme appartient à son cousin résidant en France, et qu’elle était détenue par une tierce personne.

Après l’arrestation des deux autres personnes, il s’est révélé que les trois personnes impliquées sont mineurs, deux d’entre eux résident en France tandis que le troisième vit au Maroc. La police a également saisi l’arme et les munitions, et a placé les trois mineurs en garde à vue. Dans sa déposition, le propriétaire de l’arme a révélé s’être procuré l’arme en France et l’avoir fait passer au Maroc dans ses bagages, ajoutant qu’il n’avait aucune intention criminelle, puisque l’arme n'est juste qu'un pistolet d’alarme. Des  déclarations confirmées par les deux autres mineurs, qui ont assuré avoir fait des tirs la nuit à la plage pour "s'amuser".

Les tests balistiques ordonnés par le procureur du roi à la Cour de Casablanca ont révélé qu’il s’agit en effet d’un pistolet d’alarme 9mm semi-automatique de fabrication italienne et en bon état. Suite aux résultats du test, les trois suspects ont été déférés devant le tribunal des mineurs pour détention d’armes dans des conditions menaçant la sécurité d’autrui, conclut le quotidien arabophone.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages