A lire aussi

19-08-2019 10:13

Parcs zoologiques. Vers la fin de la capture et la vente des éléphants d’Afrique

Les chiffres alarmants de Humane society international (HSI) sur la vente de 100 bébés éléphants à…
Rejoignez nous sur :
Maroc

Les services de la préfecture de police de Meknès ont arrêté, dimanche très tôt le matin, sur la base d’informations précises fournies par les services de la Direction générale de la surveillance du territoire, un homme et une dame pour leur implication présumée dans une affaire de possession et de trafic d’ecstasy et de comprimés psychotropes.

Selon un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), les deux mis en cause, âgés respectivement de 32 ans et 30 ans, ont été arrêtés dans un barrage judiciaire à l’entrée de Meknès, quand ils arrivaient à bord d’une voiture immatriculée à l’étranger qui venait d’une ville du Nord du Royaume.

Les perquisitions, menées dans la voiture et au domicile de l’un des deux suspects sis Hay Salam à Meknès, se sont soldées par la saisie de 1.495 comprimés, dont 1.231 comprimés de type "Rivotril" et "Valium" et 264 comprimés d’ecstasy, outre une somme d’argent qui pourrait être le butin de cette activité criminelle, indique le communiqué. 

Les mis en cause ont été placés en garde à vue pour les besoins de l’enquête menée par la préfecture de la police judiciaire sous la supervision du parquet compétent, et ce afin d’identifier le reste des complices dans cette affaire, a précisé la DGSN. 

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages