A lire aussi

02-12-2019 11:13

Immobilier: Trois villes marocaines parmi les plus chères d'Afrique

 L'African Asian Bank a récemment publié un rapport comparant les prix de l'immobilier dans…
Rejoignez nous sur :
Maroc

 

Le wali de la région de l’Oriental, gouverneur de la préfecture d’Oujda-Angad, Mouad El Jamai, a affirmé, mardi, que toutes les communes rurales relevant de la préfecture vont bénéficier dans le courant cette année de véhicules de transport scolaire.

Présidant la 2ème réunion du comité préfectoral de développement humain au titre de 2019, qui rentre dans le sillage de la mise en oeuvre de la troisième phase de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH),  El Jamai a appelé l’ensemble des partenaires et acteurs locaux à davantage de mobilisation et d’engagement pour la réalisation des différents projets de l’INDH au niveau du territoire de la préfecture d’Oujda-Angad, indique un communiqué de la préfecture. 

Il a fait savoir que cette 2e réunion se tient suite à la réception, à titre exceptionnel, des premiers versements destinés au fonds spécial de l’INDH, sachant que le transfert des crédits restant sera effectué après l’achèvement de l’opération de réalisation des diagnostics participatifs et l’adoption du programme préfectoral de développement humain par le comité régional de développement humain.

Le wali a rappelé à cette occasion les importants résultats réalisés dans le cadre de l’INDH durant les années écoulées, tant au niveau quantitatif que qualitatif, et l’impact positif de ce chantier sur le développement des capacités des populations cibles et l’amélioration de leur condition de vie à travers notamment le renforcement de l’accès aux services et équipements de base.

Il a souligné à cet égard que le comité préfectoral de développement humain (CPDH) procédera à l’adoption d’un programme pluriannuel sur la base de l’analyse des diagnostics territoriaux réalisés par les comités locaux de développement humain en coordination avec l’ensemble des partenaires et acteurs locaux.

Le communiqué précise que la réunion a été marquée aussi par la présentation, par la responsable de la Division de l’action sociale, d’un exposé portant sur l’état des lieux des projets en cours de réalisation au niveau du territoire de la préfecture, en sus des projets proposés dans le cadre de la première phase au titre de 2019.

Les débats intenses et fructueux engagés à cet effet, souligne la même source, ont débouché sur l’adoption à l’unanimité des membres du CPDH des projets proposés.

A rappeler que le nombre des projets réalisés lors des deux premières phases de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH, 2005-2018) au niveau de la préfecture d’Oujda-Angad a atteint 545, pour un montant global de 898 millions de dirhams (MDH). 

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages