A lire aussi

09-12-2019 13:17

Lutte contre la corruption. Le plan d’action de 2020 finalisé

De nouvelles mesures destinées à atténuer le phénomène dans les services névralgiques adressés aux…
Rejoignez nous sur :
Maroc

Adepte des voyages et de la découverte de nouvelles cultures, une jeune Marocaine a vécu une expérience “rabaissante” à l'aéroport de Jakarta, où elle s’est rendue pour un séjour touristique.

À travers différentes publications sur Facebook, la jeune A.M. a lancé un cri de colère, décrivant un état de détresse suite à une interpellation et une enquête qui ont duré des heures à l’aéroport de Jakarta, où les autorités indonésiennes l’ont accusée de vouloir “s’adonner à la prostitution”. Cinq policiers se sont présentés pour connaître les intentions de la jeune Marocaine, avant de lui expliquer “qu’elle ne peut être autorisée à entrer dans le pays suite à la mauvaise réputation liée à la prostitution que portent les filles de sa même nationalité”, s'exprime A.M. sur sa publication.

Une réalité choquante, mais courante pour les voyageuses marocaines, qui n’ont pas tardé à partager plusieurs expériences du même genre, vécues dans différents pays, à savoir l’Égypte, la Turquie, les EAU et la Thaïlande.

En réponse au post de A.M., un blogueur marocain résidant à Bali a confirmé ces propos, conseillant ainsi les touristes marocaines “d’éviter de descendre à l’aéroport de Jakarta, et de passer par Bali en premier lieu, pour éviter ce genre d’expériences désagréables”.

“Pourquoi doit-on faire autant de manœuvres pour se rendre dans un pays ?”, telle est la question que se sont posée plusieurs internautes. D’une autre part, certains commentaires ont appelé à une solution pour préserver les droits de la femme marocaine dans d’autres pays, expliquant ainsi que “le plus vieux métier du monde est pratiqué partout, et qu’il est injuste de faire porter le chapeau aux Marocaines, en se basant sur un petit échantillon de la société”.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages