A lire aussi

18-09-2019 10:12

Fruits et légumes. La TVA sur les intrants agricoles fâche le secteur

Selon la FIFEL, l’agriculteur paye une TVA estimée à 4 à 5% du chiffre d’affaires, sans droit de…
Rejoignez nous sur :
Maroc

Le président algérien Abdelaziz Bouteflika a regagné dimanche l'Algérie, où il fait face à une contestation inédite en 20 ans de pouvoir, à l'issue de deux semaines d'hospitalisation en Suisse pour des "examens médicaux".

Son retour que laissait supposer l'atterrissage sur une base militaire au sud d'Alger d'un appareil aux couleurs algériennes ayant décollé de Genève, a été confirmé officiellement par la présidence algérienne.

Dimanche, des milliers de lycéens ont à leur tour défilé à travers le pays contre la candidature à un cinquième mandat que brigue Bouteflika, le 18 avril, et une partie du pays a suivi un appel à la grève générale lancé sur les réseaux sociaux.

Depuis le 22 février, les Algériens descendent massivement dans la rue pour demander au chef de l'Etat, qui a fêté ses 82 ans durant son séjour suisse, de renoncer à briguer un 5e mandat.

Les séquelles d'un AVC ont empêché Bouteflika de s'adresser de vive voix à ses concitoyens depuis 2013 et ont rendu rares ses apparitions publiques.

L'armée "partage" avec le peuple algérien "les mêmes valeurs et principes", a déclaré dimanche devant les élèves de plusieurs écoles militaires le général Ahmed Gaïd Salah, chef d'état-major de l'armée algérienne et vice-ministre de la Défense.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages