A lire aussi

10-12-2019 12:42

Le Syndicat indépendant des commissaires de police dénonce 5 journalistes

Le Syndicat indépendant des commissaires de police français a diffusé une liste désignant cinq…
Rejoignez nous sur :
Maroc

 

Le Maroc a été classé premier dans la région MENA, suivi de la Tunisie, en matière d'inclusion économique des femmes, selon le nouvel indice de la Banque Mondiale présenté dans le rapport "Les Femmes, l’Entreprise et le Droit 2019 : Une décennie de réformes".

D’après cette étude couvrant une période de 10 ans, le Maroc  récolte un score de 73.13 sur 100 points, et les femmes marocaine bénéficient des trois quarts des droits des hommes, dot la possibilité de se mouvoir ou de créer une entreprise sans l’accord d’un tuteur, se marier ou avoir des enfants sans contraintes légales, exercer des fonctions égales aux hommes, être protégée contre le harcèlement sexuel au travail, pouvoir hériter comme un homme, gérer des actifs, toucher une pension de retraite... De nombreux paramètres ont été pris en compte pour calculer l’indice global d’équité entre hommes et femmes.

En revanche, les femmes n’ont pas les mêmes droits que les hommes lorsqu’il s’agit de travailler dans certaines industries, de pouvoir obtenir un jugement de divorce, de se remarier ou d’être protégée contre la violence domestique. Aussi, les filles n’ont pas les mêmes droits que leurs frères en matière d’héritage, de même que les veuves n’ont pas les mêmes droits que leurs conjoints pour hériter.

Les six pays ayant obtenu la note maximale de 100 points sont la Belgique, le Danemark, la France, la Lettonie, le Luxembourg et la Suède.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages