Imprimer
Affichages : 1566

Le ministère de l’Énergie, des mines et du développement durable a décidé d'ouvrir une enquête au sujet de la fuite d'un document administratif de façon illégale. Dans un communiqué lundi en réaction à un article publié dans un journal sur "la découverte de documents diplomatiques sensibles", le ministère a diligenté des investigations dont les conclusions préliminaires ont révélé qu'il s'agit de la fuite d'un document administratif de manière illégale.

Le ministre de l’Énergie, des mines et du développement durable a insisté pour que "la procédure puisse être menée à son terme en application des dispositions administratives et légales en vigueur en vue d'établir les faits et prendre les mesures qui s'imposent". "Partant du fait que le ministère assure la gestion des secteurs et des établissements stratégiques, il convient de traiter l'information avec professionnalisme et grande vigilance et de mettre toute lumière sur cette affaire dans un souci de protection des données institutionnelles et de préservation des orientations stratégiques du ministère contre tout impact négatif", a poursuivi le communiqué.

Le ministère a en outre affirmé qu'il traite les affaires administratives et les données à la lumière des procédures légales, tout en les entourant de la confidentialité requise notamment pour les dossiers à caractère stratégique et diplomatique.