A lire aussi

24-06-2019 13:49

Marrakech. Une bande spécialisée dans le trafic de drogue démantelée

Les services sécuritaires de Marrakech ont procédé en fin de semaine dernière, au démantèlement…
Rejoignez nous sur :
Maroc

 

Deux individus, dont un receveur principal de l’administration fiscale des impôts font l'objet d'une enquête judiciaire sous la supervision du parquet compétent pour leur implication présumée dans une affaire de détournement de biens publics et blanchiment d’argent.

Les investigations menées ainsi que les opérations d’audit ont révélé que le principal suspect dans cette affaire a versé des sommes d’argent importantes sur le compte d’une « société de façade » au nom du deuxième prévenu sous prétexte d’imputation de l’excédent d’impôt sur les sociétés, indique la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).

Les montants détournés, d’une somme globale de 39 millions de dirhams, ont été dilapidés dans l’achat de fonds immobiliers et mobiliers, alors qu’une partie de ces fonds a été versée dans des comptes bancaires, ajoute la DGSN dans un communiqué.

Les démarches et les mesures préventives prises par la brigade régionale de la police judiciaire chargée d’enquêter sur cette affaire ont permis de récupérer presque tout l’argent liquide détourné et saisir les fonds immobiliers et les voitures acquises du butin criminel, alors que les investigations se poursuivent pour récupérer l’ensemble des fonds détournés, précise la même source.

Les deux mis en cause ont été placés en garde à vue à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent en vue d'élucider les circonstances et déterminer les tenants et aboutissants de cette affaire qui s’inscrit dans le cadre des efforts déployés dans la lutte contre la criminalité financière, conclut le communiqué.


Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages