A lire aussi

22-04-2019 13:25

Impôts. Le patronat plaide pour une refonte du système fiscal

La CGEM a établi une série de recommandations concernant notamment la fiscalité de groupe, et…
Rejoignez nous sur :
Maroc

Une convention de partenariat relative à la programmation et à l’organisation d’activités communes pour la promotion de la démocratie participative et de l’emploi associatif a été signée, samedi, à Errachidia.

Cette convention a été paraphée en marge de la 7ème rencontre de concertation sur "l’action associative et la problématique de l’emploi" par le ministre chargé des Relations avec le Parlement et la société civile, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, le président de la région de Drâa-Tafilalet, Habib El Choubani, le doyen de la faculté polydisciplinaire d’Errachidia, Lhou Majidi, et le doyen de la faculté polydisciplinaire d’Ouarzazate, Youness Belahsen.

Cette convention, dont le ministère de l’emploi et de l’insertion professionnelle et l’Agence nationale de promotion de l’emploi et des compétences (ANAPEC) sont aussi des parties prenantes, vise la conjugaison des efforts pour la mise en œuvre des mécanismes de la démocratie participative qui prévoit l’association de la société civile et des différents acteurs sociaux à l’examen des questions d’actualité sociétale en vue de l’élaboration, l’exécution et l’évaluation des politiques publiques territoriales dans la région de Drâa-Tafilalet.

Elle s’assigne aussi pour objectifs la consolidation de la coopération entre les différentes parties, l’intensification des efforts en vue de consacrer la participation citoyenne, le renforcement des rôles de la société civile dans le système de prise de décisions et dans l’élaboration des politiques publiques territoriales dans la région de Drâa-Tafilalet.

Ladite convention porte aussi sur la promotion de la recherche scientifique, la valorisation des efforts des associations et des ONG notamment celles qui s’intéressent à l’emploi associatif, tout en veillant à renforcer leurs capacités pour une participation agissante au sein des instances consultatives créées au niveau de la région, outre le renforcement de leurs rôles en leur permettant de contribuer à l’élaboration, au suivi et à l’évaluation des programmes de développement sur les plans local et régional.

Le document signé définit d’autres axes, dont les champs de coordination et de coopération entre les parties signataires en matière de réalisation des recherches et études inhérentes à la démocratie participative et à la promotion de l’emploi associatif, et la mobilisation des acteurs territoriaux pour l’adhésion positive à la mise en œuvre des mécanismes de la démocratie participative. 

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages