A lire aussi

22-08-2019 10:02

22-08-2019

Télécharger le PDF
Rejoignez nous sur :
Maroc

Le rythme de progression de la masse monétaire s’est accéléré de 3,7% en novembre 2018 à 4% en décembre de la même année pour s’établir à 1.319,7 milliards de dirhams (MMDH), selon Bank Al-Maghrib.

 

Cette évolution traduit essentiellement l’accroissement de 6,7% après 6,4% de la circulation fiduciaire et l’atténuation de la baisse des titres d’Organisme de placement collectif en valeurs mobilières (OPCVM) monétaires de 11,3% à 8,3%, explique BAM dans ses statistiques monétaires du mois de décembre 2018.

 

En revanche, la croissance des comptes à terme a ralenti de 6,1% à 3,4% et celle des dépôts à vue auprès des banques de 5,2% à 4,9%, relève la même source.

 

Par contrepartie, le crédit bancaire s’est accru de 3,2% après 1,7% et les réserves internationales nettes ont vu leur baisse s’atténuer de 6,3% à 4,1%, fait savoir BAM, notant qu'en parallèle, le rythme de progression des créances nettes sur l’Administration Centrale a décéléré de 25% à 21,3%.

 

En glissement mensuel, l’agrégat M3 a enregistré en décembre dernier une hausse de 1,4% en raison de l’accroissement de 2,6% du crédit bancaire, de 0,5% des créances nettes sur l’Administration Centrale et de 3,4% des réserves internationales nettes.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages