A lire aussi

16-09-2019 15:40

Mobilité des fonctionnaires. Une réforme est en vue

Après l’échec de la révision du système qui est au point mort depuis 2015, un projet de loi sur la…
Rejoignez nous sur :
Maroc

 

Après les succès des éditions précédentes, Industrie du Maroc Magazine a organisé jeudi à Casablanca la troisième édition des « Matinées de l’industrie ». Cette édition est placée sous le thème de l’innovation et  la recherche scientifique orientées marché, et a pour enjeu crucial d’initier à la création du premier marché de transfert de technologie.

L’objectif des Matinées de l’industrie est de créer une plateforme exceptionnelle de débats et de réflexion autour de la nécessité  de l’interaction entre les acteurs spécialisés dans la recherche et l’innovation et la recherche d’un côté, et les entreprises du royaume d’un autre.

Cet événement a connu  la participation de personnalités influentes dans les domaines de la recherche, de l’innovation et de l’industrie. La conférence a été inaugurée par une allocution de Moulay Hafid Elalami, qui a insisté sur l’importance de la recherche et l’innovation dans le domaine de l’industrie. Le ministre s’est félicité également des progrès du Maroc, qui occupe à pas sûr une position de leader africain dans la recherche et l’innovation industrielle, tout en mettant l’accent sur le fait qu’il reste encore beaucoup de défis à relever dans le domaine.

 En effet, dans le domaine de la recherche et dévellopement, le Maroc a réalisé de nombreux exploits, comme celui de la BIXPO 2018, dans lequel Hafid Griguer, chargé de mission innovation au CE3M, qui a décroché le prix de la meilleure innovation (secteur de l’énergie électrique. Le pays a enregistré d’autres progrès, notamment chez les universités, qui connaissent une vraie révolution dans le domaine de la recherche et développement. Par exemple, l’UIR se positionne aujourd’hui en tant que leader africain en terme de dépôt de brevets : plus de 300 brevets déposés ; dont près de 60 à l’international.

 Le programme scientifique de cette troisième édition s’est axé sur deux principaux thématiques, la première étant celle de l’innovation et R&D orientées vers des nouveaux métiers mondiaux du Maroc, exemples par le concret des énergies renouvelables, minier, métallurgique, aéronautiques, chimie et parachimie, dans une séance animée par des directeurs de grandes sociétés industrielles comme Colorado, Managem et d’autres. Le deuxième thème pose la question de comment créer un marché marocain de transfert des technologies à travers la collaboration des instances de recherche, des acteurs étatiques et économiques, avec la participation de cadres et d’universitaires.

Par ailleurs, les Matinées de l’industrie ont également connu des discussions  sur le rôle de la R&D dans le domaine des nouvelles technologies au Maroc, ainsi que dans les domaines des énergies renouvelables ; dans le secteur de l’automobile et l’aéronautique, ainsi que dans le domaine de l’agro-industrie.

Ainsi, cet événement fut l’occasion de traiter les questions relatives au climat favorisant la recherche et développement orientée marché.  En outre, il a été également question de la mise en lumière des enjeux que représentent le transfert des technologies et surtout celui d’en créer un marché.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages