A lire aussi

11-11-2019 11:39

Rabat : L’ouverture du forum libyen international d’économie et d’investissement

400 participants sont attendus aujourd’hui pour l’ouverture du forum libyen international…
Rejoignez nous sur :
Maroc

En visite au Maroc jeudi, le sous-secrétaire permanent et directeur du service diplomatique du Ministère des Affaires Etrangères britannique et du Commonwealth, Simon McDonald a souligné, jeudi à Casablanca que les opportunités de développer davantage les excellentes relations entre le Royaume Uni et le Maroc sont énormes et peuvent s'élargir à d'autres secteurs d'activité,.

Cette visite revêt une grande importance pour les deux pays, appelés à renforcer davantage les relations bilatérales, bien établies depuis 800 ans, en englobant les multiples domaines, non seulement du commerce, mais aussi de la politique, de l'éducation, de la culture et du sport où il existe un fort potentiel de croissance, a-t-il relevé. McDonald a également mis l'accent sur l'excellence et la constance des relations marocco-britanniques, indiquant qu'elles "évoluent dans la bonne direction, en dépit des mutations politiques dans la région".

En raison de la future sortie de la Grande-Bretagne de l'Union européenne, Rabat et Londres devront explorer d'autres horizons tout en imprimant une dynamique aux relations existantes surtout dans l'agroalimentaire, a-t-il fait savoir, précisant que 60% de sardines et 30%de tomates consommés en Grande-Bretagne sont d'origine marocaine.

Ces relations peuvent se développer davantage dans les secteurs de l'automobile, de l'aéronautique, portuaire et le tourisme, a assuré le sous-secrétaire permanent en visite officielle au Royaume, rappelant que 700.000 touristes britanniques ont visité, l'année dernière, le Maroc enregistrant un taux de croissance de 4 pc et que les Britanniques constituent le deuxième contingent en termes de nuitées.

Les deux pays disposent d'opportunités à même de leur permettre de croître leurs relations et d'augmenter la valeur de leurs échanges commerciaux variant entre 2 et 3 milliards d'euros par an et qui reste en deçà de leurs réels potentiels.

Il s'est, par ailleurs, félicité du niveau du développement du Royaume du Maroc et de ses infrastructures solides et modernes à l'instar du LGV reliant Casablanca à Tanger.

A rappeler qu'un Dialogue Stratégique Inaugural entre le Royaume-Uni et le Maroc a été organisé l'année dernière avec l'objectif d’approfondir et de renforcer la collaboration entre les deux pays dans les domaines politique, économique, sécuritaire et culturelle.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages