A lire aussi

21-05-2019 09:01

L'enseignement supérieur passe au mode grève

Dans l'enseignement, l'année est décidément loin de finir sur une note d'apaisement. Cette fois, ce…
Rejoignez nous sur :
Maroc

Rabat s'est vue dotée d’un projet de vélos-taxis destinés aux balades touristiques en particulier et au transport de passagers en général. Ces tricycles, qui attirent tous les regards, devraient réjouir ses visiteurs et ses habitants grâce à leurs fonctionnalités assez multiples.

Au nombre de 50, ces vélos tricycles à assistance, dont l'acquisition a nécessité un investissement global de 2,5 millions de dirhams, se positionnent comme étant une alternative des autres moyens de transport, à l’instar notamment des taxis traditionnels et des autobus. Ces vélos-taxis serviront à déplacer les usagers dans les ruelles étroites de la médina et à les transporter pour des balades touristiques à l’intérieur de la capitale.

Ce projet aspire également à diversifier les moyens de transport et de mobilité urbaine, promouvoir le transport propre au niveau de la ville ainsi qu’à créer une activité génératrice de revenu au profit de jeunes bénéficiaires en quête d'emploi.

 Les pédales de ces vélos-taxis sont assistées par un moteur électrique, ce qui contribuera à la réduction de la pollution atmosphérique de la ville et à la préservation de l’environnement.

Dans ce cadre, la présidente de l’association "Espace Point de départ pour la promotion de l’entreprise féminine" (ESPOD) au niveau la région Rabat-Salé-Kénitra, Fatima Gueddari, a déclaré que l’association a adhéré à ce projet de l'Initiative nationale pour le développement humain (INDH) à travers la mise en place d’une formation qui a porté notamment sur la communication et technique d'accueil, l’éducation civique, la gestion et l’entrepreneuriat et les langues étrangères au profit de jeunes bénéficiaires.

Ce projet écologique s’inscrit dans le cadre des grands chantiers que connait la ville de Rabat, a fait savoir Gueddari, ajoutant qu’il encourage aussi à protéger l’environnement, inciter les habitants de la ville à faire usage à des moyens de transport écologiques et à créer des opportunités d’emploi pour les jeunes en quête d’emploi.

Pour sa part, Abdesslam Rabhi, président de la coopérative "Al Anwar" pour le transport écologique et touristique, a indiqué que ces derniers ont été choisis selon des critères spécifiques, relevant que ce projet ambitionne, entre autres, d’encourager l’entrepreneuriat, de soutenir les porteurs de diplômes à avoir un revenu stable pour mener à bien leur vie et accompagner la prospérité que connait la capitale.

Le Roi Mohammed VI avait procédé, lundi 14 janvier 2019, à la remise symbolique de clefs à des bénéficiaires de vélos-taxis, acquis dans le cadre du projet de transport touristique et écologique dans la ville de Rabat porté par l’INDH.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages