Imprimer
Affichages : 648

La Haute représentante de l'Union européenne (UE) pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, Federica Mogherini a souligné, jeudi à Rabat, l'importance de renforcer les relations bilatérales et d'engager une réflexion sur la mise en place d'un nouveau partenariat couvrant divers domaines.

Lors d'entretiens avec le président de la Chambre des représentants, Habib El Malki, Mogherini a souligné que l'adoption à une grande majorité de l'accord agricole entre le Maroc et l'UE par le Parlement européen "témoigne de la confiance de l'UE à l'égard du rôle important joué par le Maroc aux niveaux régional, continental et international et de la stabilité et la démocratie dont jouit le Royaume", notant que cette adoption constitue également le résultat de l’action commune et de la coordination entre les deux parties.

Selon un communiqué de la Chambre des représentants, Mme Mogherini a affirmé que "le Maroc n'est pas seulement un acteur clé au niveau bilatéral, mais également au niveau international sur des questions cruciales relatives à la gestion du climat et des migrations", se félicitant du retour du Royaume à l’Union Africaine et sa contribution à la réussite du premier sommet arabo-européen prévu prochainement.

"Le rôle du Royaume du Maroc dans ses relations avec l'Europe et l'Afrique revêt plusieurs dimensions, englobant notamment l’aspect économique et sécuritaire, mais également l’aspect relatif à la gestion de la chose religieuse", a-t-elle noté.

De même, elle a indiqué que l'UE encourage toutes les parties à adhérer aux efforts des Nations unies pour le règlement de la question du Sahara, faisant part de la volonté de l'UE de trouver une solution durable et définitive à ce conflit de longue date.