A lire aussi

13-11-2019 13:07

Chambre des représentants : la première partie du PLF 2020 adoptée à la majorité

Résultat de recherche d'images pour "Parlement leseco.ma"
La commission des finances et du développement économique à la Chambre des représentants a adopté…
Rejoignez nous sur :
Maroc

La brigade de la police judiciaire de Bouznika a arrêté, lundi, une femme de 23 ans pour son implication présumée dans une affaire de séquestration, de coups et blessures à l'arme blanche, de relation sexuelle illégale et de non dénonciation de crime.

Une vidéo, enregistrée à l'aide d'un téléphone portable et postée sur internet, montre une personne séquestrée dans une maison et violentée par plusieurs individus dont des femmes, indique la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué, relevant que les services de sécurité ont réagi à cette vidéo, avec sérieux et célérité, en ouvrant une enquête judiciaire sous la supervision du parquet compétent.

L'enquête a révélé que ces actes criminels ont été commis, le 22 décembre dernier, dans une maison située à Bouznika, et permis d'identifier la victime et d'arrêter une suspecte. Un différend entre les mis en cause, qui étaient dans un état d'ébriété, serait à l'origine de ce crime, indique le communiqué, ajoutant que les autres personnes impliquées ont été identifiées et les recherches sont en cours pour leur arrestation. La mis en cause a été placée en garde à vue à la disposition de l'enquête menée sous la supervision du parquet compétent en vue de déterminer les tenants et aboutissants de cette affaire, conclut la DGSN. 

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages