A lire aussi

16-09-2019 14:28

Ligue professionnelle. Naciri décroche un second mandat

Banco pour Said Naciri. Le président du Wydad Athletic club vient d'être réélu pour un deuxième…
Rejoignez nous sur :
Maroc

Selon la dernière publication du HCP sur les indicateurs sociaux, les Marocains passent en moyenne 2h14mn par jour devant le petit écran, soit 33,6% de leur temps libre, à s’informer et à se divertir en regardant des films et des documentaires. 

Quels sont les loisirs et divertissements préférés des Marocains? Ou plus exactement, comment les Marocains occupent-ils leur temps libre au quotidien? Le Haut-commissariat au plan (HCP) s’est prêté à cet exercice dans l’édition 2018 de sa publication sur les indicateurs sociaux. Et il ressort des résultats de l’enquête Emploi du temps de 2012 que les Marocains consacrent 28% de leur journée type au temps libre, soit 6h40mn sur 24h. Sur ce temps libre, ils dédient 19% aux loisirs, c'est-à-dire 4h32 mn, 5% à la sociabilité, soit 1h09 mn, et le reste -soit 4%, équivalant à 59 mn- aux pratiques religieuses. L’enquête révèle que les Marocains meublent 84% de leur temps libre avec six principales occupations. La première, qui se place loin devant les cinq autres, est la télévision. Les Marocains adorent la télé! Ils passent en moyenne 2h14mn chaque jour devant le petit écran, soit 33,6% de leur temps libre quotidien, à s’informer et à se divertir notamment en regardant des films et documentaires. Les chaînes audiovisuelles nationales sont en effet leur principale source d’information pour suivre l’actualité nationale.

La télévision pour s’informer
Ainsi, selon l’enquête, 67% des jeunes suivent les informations nationales à travers les médias nationaux, tandis que 24% obtiennent ces informations des médias étrangers et 5% d'amis et proches. Dès lors, on peut se demander si l’amour du petit écran a un impact positif sur la fréquentation des salles de cinéma. Non, répond l’enquête qui révèle, au contraire, que le nombre d’écrans de cinéma ne cesse de baisser d’une année à l’autre, en passant de 70 écrans en 2010 à 36 écrans en 2012 pour stagner à 31 écrans durant les trois années suivantes c'est-à-dire de 2013 à 2015. Ce qui montre que l’intérêt porté par la population marocaine au cinéma a fortement chuté. Et dans cette descente, même la capacité des salles n’a pas été épargnée. En effet, le nombre de places est passé de 45.000 à 32.000 puis à 30.000 places durant la même période. Et seule la région de Casablanca a pu tirer son épingle du jeu. En effet, les données analysées par région montrent que la région du Grand Casablanca occupe la première position aussi bien en termes de capacité d’accueil (38% de la totalité des places en 2015) qu’en nombre d’entrées annuelles.

4 mn par jour pour la lecture et le sport
Outre la télévision, quelles sont les cinq autres occupations des Marocains pendant leur temps libre quotidien? Réponse: les pratiques religieuses arrivent en deuxième position avec près d’une heure par jour (59 mn). Elles sont suivies dans l’ordre de la sieste (43 mn), de l’oisiveté (38 mn), des conversations (37 mn) et des réceptions et visites (26 mn). Dans ce «dédale» d’occupations, les Marocains accordent très peu d’intérêt au sport et à la lecture. Quotidiennement, ils ne consacrent que 4 mn à ces deux occupations, 2mn pour chacune d’elle.

Ces tendances observées chez les adultes sont pratiquement les mêmes rapportées aux enfants et aux jeunes. En effet, la télévision occupe 43,6% du temps libre des enfants, soit une moyenne de 3h00 par jour. Les enfants marocains ne consacrent que 2 mn à la pratique du sport et qu’une minute à la lecture quotidiennement. D’un autre côté, les enfants ne passent que 12 mn sur Internet, dépassant de 4 mn la moyenne chez les adultes (8mn), soit 21 mn en milieu urbain et 2 mn en milieu rural. Pour ce qui est des activités pour lesquelles les enfants utilisent Internet, il s’agit essentiellement des réseaux sociaux, et la part de cet accès alloué à des recherches éducatives ne représente que 5%. Quant aux jeunes, ils considèrent la télévision, la radio et Internet comme leur moyen majeur pour s’ouvrir sur leur environnement et sur le reste du monde. C’est ainsi que 68% des jeunes déclarent regarder la télévision ou écouter la radio de façon régulière. Un peu moins du tiers (30%) utilise Internet (14% régulièrement et 16% parfois), principalement pour écouter la musique ou regarder des films (70%), communiquer via des réseaux sociaux (62%), rechercher des informations (59%) ou pour les besoins de recherches scientifiques ou scolaires (51%). 

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages