Imprimer
Affichages : 928

Des Garde-côtes de la marine royale, opérant en Méditerranée, ont porté assistance, les 22 et 23 décembre 2018, à 202 candidats à la migration illégale, majoritairement subsahariens, parmi lesquels des femmes et des enfants, à bord d'embarcations précaires, apprend-on de source militaire.

Cinq cadavres ont été également retrouvés dans ces embarcations, ajoute la même source, précisant que les secourus, qui se trouvaient dans un état de santé dégradé, ont reçu les premiers soins nécessaires à bord des unités de la Marine Royale avant d'être acheminés aux ports de Nador, Tanger et Al Hoceima.