Imprimer
Affichages : 1743

Le roi Mohammed VI a reçu ce jeudi 13 décembre 2018 au Palais Royal de Rabat,  Mohamed Benalilou, que le souverain a nommé au poste de Médiateur.


A cette occasion, le chef de l’Etat a rappelé le rôle de l'Institution de Médiateur, en tant qu'instance nationale indépendante, «pour consacrer les droits et lever les injustices, et son rôle particulièrement dans la préservation des droits des citoyens dans leurs relations avec l'administration, ainsi que son action visant à leur rendre justice face à tout abus, dans le cadre de la primauté de la loi et de la consolidation des principes de la justice et de l'équité».

Le roi a également donné ses orientations au Médiateur pour poursuivre «l'action en vue de consolider les acquis réalisés, tout en veillant à la mise en oeuvre complète des attributions de cette Institution aussi bien en matière des démarches de médiation et de rapprochement que de proposition des poursuites judiciaires qu’en ce qui concerne la vulgarisation de son rôle et de ses attributions et l’interaction avec les citoyens lésés».

Bachir Rachdi a également été reçu par le Souverain, qu’il a nommé président de l'Instance nationale de la probité, de la prévention et de la lutte contre la Corruption. «La lutte contre la corruption sous toutes ses formes, tant au niveau du fonctionnement des administrations et établissements publics et son impact sur les services rendus aux citoyens, qu’au niveau des répercussions négatives de ce fléau sur les différents secteurs de l’économie nationale et sur la réalisation d’un développement durable et équilibré».