A lire aussi

11-11-2019 12:43

Le Maroc à l'honneur du festival des villes anciennes à Chenguit

Le festival des villes anciennes en Mauritanie choisit le Maroc comme invité d'honneur de sa 9e…
Rejoignez nous sur :
Maroc
 
Une première réunion de concertation autour de l’assurance maladie des indépendants, catégorie médecins, s’est tenue en fin du mois de novembre, en présence des représentants des départements ministériels concernés et des professionnels : Conseil national de l’Ordre des médecins, Collège syndical national des médecins spécialisés privés, Syndicat national des médecins généralistes et Association nationale des cliniques privées. Les responsables de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) ont proposé comme participation financière des médecins du secteur entre 24.000 et 30.000 DH par an.

Dans un communiqué publié, lundi 10 décembre, par le Syndicat national des médecins du secteur libéral (SNMSL), concernant plusieurs volets, les médecins ont, en tout, 5 revendications, notamment «le rejet absolu des propositions surréalistes présentées par les responsables de l’assurance maladie qui stipule que les médecins libéraux sont appelés à payer 12 fois plus que le Smic en regard de prestations fondamentales légitimes garanties par l’État». 

«Au total, les médecins indépendants doivent payer 50.000 DH pour l’assurance maladie et la retraite. Le niveau d’imposition du secteur est très élevé. Les médecins supportent différents types d’impôts. Le coût de l’adhésion n’encourage pas les acteurs de la santé à assumer leur rôle dans la mise à niveau du secteur médical. Chose qui pourrait générer la fuite des médecins vers d'autres horizons», nous a confié le président du syndicat, Badreddine Dassouli.
 
 

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages