A lire aussi

10-12-2018 16:58

Miss Monde 2018 est mexicaine

Elle est la première femme du Mexique à avoir été couronnée depuis le lancement du concours, en…
Rejoignez nous sur :
Maroc

 

 
Alors que Horst Koller, envoyé spécial de l'ONU au Sahara, s'est félicité de l'ambiance consensuelle qui a régné sur les négociations entre les parties au conflit, la diplomatie marocaine appelle à passer un cap.
 
"Le Maroc considère que l’atmosphère sereine n’est pas suffisante pour la relance du processus onusien pour aboutir à une solution politique, pragmatique, réaliste et durable. Aussi, le Maroc espère que la 2ème table ronde connaiîtra l’engagement de toutes les parties pour une discussion profonde sur la solution politique", indique-t-on du côté des Affaires étrangères du Royaume. 
 
"Le Maroc n’est pas prêt à s’inscrire dans des discussions stériles et considère que cela constituera une perte de temps pour la communauté internationale et pour parvenir à une solution politique de ce différend" insiste-t-on.
 
Les officiels marocains ressortent néanmoins satisfaits de cet exercice diplomatique qui n'a pas connu son pareil depuis 2012.
 
Selon eux, le royaume est conforté dans sa position puisque l'ONU considère de fait l'Algérie comme une partie prenante du conflit. 

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages