A lire aussi

09-12-2019 11:43

Finlande: Sanna Marin, la plus jeune Première ministre de l'histoire du pays

Les sociaux-démocrates finlandais ont élu dimanche le plus jeune Premier ministre de l’histoire de…
Rejoignez nous sur :
Maroc

Le Festival international de la mode en Afrique (FIMA), qui s'est ouvert mercredi dans la ville de Dakhla, donne une idée sur le grand potentiel des créateurs africains, qui leur permet de s'imposer dans les grand-messes de la mode internationale, a déclaré le ministre de la Culture et de la communication, Mohamed Laaraj.

Intervenant à l'occasion de la onzième édition du FIMA, placée sous le patronage du roi Mohammed VI, Laaraj a souligné que cette édition, qui a pour thème "L’art et la culture, vecteurs d’intégration maghrébine", traduit les efforts déployés par le Royaume en vue de concrétiser une coopération Sud-Sud durable et une intégration africaine globale, indique un communiqué du ministère. "Le retour du Maroc au sein de sa famille institutionnelle africaine avait comme point d'appui une panoplie de projets de développement, notamment dans les domaines de la culture, de l'art et de la création, et ce, conformément aux instructions du roi Mohammed VI, visant à préserver le patrimoine culturel matériel et immatériel en Afrique et à faire bénéficier les pays africains de l’expérience marocaine dans ce domaine", a noté le ministre.
Le continent africain dispose d'un capital à même d'offrir à l'industrie du textile et de la mode les conditions d'excellence et de leadership et d'inspirer aux artistes et créateurs des idées de génie leur permettant de s'imposer sur les grandes scènes internationales, a-t-il souligné.

Et d'ajouter que le Royaume s'est impliqué dans la vision future pour la culture en Afrique, à travers la mise à la disposition des bibliothèques des ressources et des moyens nécessaires dans le droit fil de l'Agenda 2063 de l'Union africaine, l'objectif étant d'encourager la lecture et la connaissance et d'en faire le socle du développement durable. Le choix du Maroc pour accueillir la onzième édition du FIMA, la première édition qui se tient en dehors du Niger, est une reconnaissance de l'engagement ferme du Royaume pour le renforcement de la coopération et de l'intégration inter-africaines, et de la renommée dont il jouit en tant que hub d'art et de création en Afrique, conclut le communiqué.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages