A lire aussi

20-08-2019 17:45

Les FAR accueillent les premiers appelés au service militaire

Un premier groupe des appelés au service militaire a été accueilli, lundi, au siège de l'Etat-Major…
Rejoignez nous sur :
Maroc

L'Académie marocaine des études diplomatiques (AMED), relevant du ministère des Affaires étrangères et de la coopération internationale, a organisé, vendredi à Rabat, une cérémonie de remise de certificats et trophées aux lauréats du Cycle international de formation en diplomatie au profit des pays des Caraïbes de l'Est.

Dans une déclaration à la MAP en marge de cette cérémonie, Andre Padmore, diplomate barbadien, a tenu à exprimer, au nom des quinze diplomates issus d'Antigua et Barbuda, Dominique, Grenade, Sainte-Lucie, Saint-Christophe-et-Niévès, Saint-Vincent-et-les-Grenadines, ainsi que de l'Organisation des États des Caraïbes de l'Est (OECS), ses remerciements à l'académie et au gouvernement marocain pour cette «immense opportunité».

Andre Padmore a souligné que l'interaction avec les professionnels et experts marocains leur a permis, ses collègues et à lui, de voir comment le Maroc a réalisé des acquis en matière de développement durable. Il a également relevé que les «idées et systèmes en place au Maroc» sont des éléments que les pays des Caraïbes espèrent améliorer en leur sein, notant que «malgré la distance qui les sépare, les deux parties ont beaucoup de choses en commun».

Il a ainsi formulé le souhait de voir les échanges entre le Maroc et les Caraïbes se perpétuer dans le futur. Cette expérience «inoubliable» et «agréable» a permis de réaliser que certaines questions de développement auxquelles fait face le Maroc se chevauchent avec celles que se posent les pays des Caraïbes, notamment au regard des changements climatiques, a indiqué Abbie David, représentante de la Délégation des Caraïbes.

Elle a remercié le Maroc d'avoir partagé ses solutions en matière d'énergies renouvelables et ses solutions durables relatives au traitement des eaux usées.

Ce programme de formation s'inscrit dans le cadre de la coopération Sud-Sud, et particulièrement focalisé sur le partage d'expérience en matière d'énergies renouvelables et de protection contre les changements climatiques, a pour sa part précisé Nadia El Hnot, directrice de la Coopération et de l'action culturelle au ministère et directrice par intérim de l'AMED. «Les 15 diplomates, dont un représentant de l'organisation des pays des Caraïbes, ont également fait des déplacements dans les principales villes du Maroc, notamment Casablanca, Laâyoune, Marrakech et Tanger pour voir, in situ, des projets structurants relatifs au développement durable et aux changements climatiques, mais également les projets qui font la fierté du Royaume du Maroc», a-t-elle déclaré à la MAP lors de cette cérémonie, à laquelle a notamment pris part le secrétaire général du ministère, Mohammed Ali Lazreq.

Elle a aussi fait savoir que les diplomates des Caraïbes ont effectué une visite à l'Université Mohammed VI Polytechnique, au Green Parc de Benguerir, à la station de dessalement d'eau de mer dans la ville de Laâyoune et au parc éolien, et ce dans le but de mettre en exergue l'intérêt porté par le royaume au développement durable. Ce cycle de formation a été marqué par plusieurs présentations sur le système économique marocain, l'histoire et l'intégrité territoriale du Maroc, la stratégie marocaine pour les énergies renouvelables et les expériences du Maroc dans les domaines du développement humain.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages