A lire aussi

17-01-2020 14:47

Conseil français du culte musulman: Le suspens sur la succession de Dalil Boubakeur tranché dimanche

media
Le Conseil français du culte musulman (CFCM) devrait désigner, dimanche prochain, son nouveau…
Rejoignez nous sur :
Maroc
Renaissance Capital NORTH AFRICA

 

Le sujet ne figurait pas au menu de la séance des questions orales d’hier, lundi, mais il était pourtant inévitable ! Le ministre de l’éducation nationale, Saaid Amzazi, a eu à expliquer la question du GMT+1 en réponse à une motion d'interpellation sur "la vague de manifestations d'élèves contre les horaires scolaires", présentée par le groupe Authenticité et Modernité à la Chambre des représentants.

Amzazi a assuré que les directeurs des Académies régionales d’éducation et de formation (AREF) ont mené d'importantes campagnes de communication auprès des écoles dans le but d'assurer la sécurité et le confort des élèves.

Et de rappeler que le ministère avait décidé de confier aux directeurs des AREF l'attribution de déterminer la formule la mieux adaptée, conformément aux spécificités de chaque région.
Cette décision s'explique par la prise en considération des spécificités territoriales et la proximité des directeurs des académies par rapport aux enseignants, étudiants et leurs familles, a-t-il noté, ajoutant que juste après l'adoption de l'heure d'été, son département a interagi positivement avec les familles.

Concernant les protestations de certains élèves contre le maintien de l'heure d'été, le ministre a précisé que des personnes étrangères au système éducatif encouragent les élèves à ne pas assister aux cours et à sortir dans la rue, appelant les parents et les enseignants à encadrer les élèves. 

 

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages