Imprimer
Affichages : 753

Le conseil de gouvernement d'hier jeudi s’est longuement attardé sur la question de l’habitat menaçant ruine. Le ministre de tutelle a présenté un exposé sur ce dossier qui concerne des milliers de familles dans plusieurs villes au Maroc (Rabat, Salé, Fès, Meknes, Essaouira, Casablanca…). Le gouvernement est appelé à accélérer la cadence du programme de réhabilitation et de traitement de l’habitat menaçant ruine pour éviter la reproduction des incidents tragiques et garantir aux citoyens le droit à un habitat décent. A Casablanca, le programme dont le coût s’élève à un milliard 200 millions de DH cible quelque 10.000 familles. Jusque-là, 7.500 familles ont été relogées.