A lire aussi

06-12-2018 09:22

Des leçons de l'Hexagone

Image par défaut
La France de Macron a fini par se plier aux revendications des gilets jaunes. Quels sont les…
Rejoignez nous sur :
Maroc

 

A l’occasion du 43e anniversaire de la marche, le roi Mohammed VI a choisi d’orienter son discours sur la relation avec l’Algérie voisine. Le Souverain, tout en rappelant  son attachement à «l’esprit de responsabilité dans la gestion des grands dossiers de l’Etat» a déclaré disposition du Royaume du Maroc au «dialogue direct et franc» avec l’Algérie et proposé la création d’un mécanisme politique conjoint de dialogue et de concertation afin de dépasser les «différends conjoncturels» entravant le développement des relations bilatérales.

Le rôle de ce mécanisme sera en outre de contribuer au « renforcement de la concertation et de la coordination bilatérales pour permettre de relever efficacement les défis régionaux et internationaux, notamment ceux qui sont liés à la lutte anti-terroriste et à la problématique migratoire », a relevé le Souverain, réitérant Son « engagement à œuvrer main dans la main avec nos frères en Algérie, dans un total respect des institutions nationales de leur pays ».

Une «désunion incompréhensible»

Cette initiative du chef de l’Etat vient du constat de division et de discorde qui sévit actuellement au sein de l’espace maghrébin.  Une situation qui s’inscrit en «opposition flagrante et insensée » avec ce qui unit les peuples de la région, savoir ; des liens de fraternité, une identité de religion, de langue et d’histoire et un destin commun».

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages