A lire aussi

20-09-2019 12:06

El khalfi: "Le chef du gouvernement a entamé les concertations sur le remaniement ministériel"

Lors de la conférence de presse qui suit le Conseil du gouvernement, le porte-parole du…
Rejoignez nous sur :
Maroc

 Dans une lettre, déposée ce matin par le Syndicat indépendant des médecins du secteur public (SIMSP), auprès du ministère de la Santé, 130 médecins ont mentionné leurs noms pour une démission collective. Les professionnels de la santé figurant sur cette liste travaillent tous, dans la Région Casablanca-Settat. Une décision qui risque d’empirer l’état de la santé publique au Maroc, souffrant déjà d’une grave pénurie de ressources humaines.

Ce pas vient après plusieurs années de lutte à travers des manifestations, des grèves et des arrêts de travail collectifs qu’ont organisés les médecins pour réclamer leurs droits et dénoncer l’état déplorable de la santé publique au Maroc.

Des protestations qui n’ont pas porté leur fruit, installant ainsi une tension entre les médecins et les différents ministres depuis quelques années. Pour exprimer leur ras-le-bol, les médecins placent la barre très haut avec cette démission collective qui sera handicapante pour le secteur et accentuera sa crise, souhaitant ainsi que leurs revendications soient prises en considération.

Demission-collective-de-130-medecins
Demission-collective-de-130-medecins
Demission-collective-de-130-medecins
Demission-collective-de-130-medecins
Demission-collective-de-130-medecins

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages