A lire aussi

18-10-2018 16:25

Stratégie équine. La Sorec fait le point

À l’occasion de la 11e édition du Salon du cheval d’El Jadida, la Société royale d’encouragement du…
Rejoignez nous sur :
Crédit Agricole Fellah Trade
Maroc

 

Selon les dernières données du ministère de la Justice, 2.403 cas de violences sexuelles à l’égard des enfants ont été enregistrés au Maroc, en 2017. Ceux-ci ne sont que les données officielles, mais, selon les associations actives dans ce sens, la réalité des choses se révèle beaucoup plus inquiétante.

Les enfants sont exposés à un risque de violence sexuelle dans tous les lieux, même ceux qui peuvent paraître sûrs pour les parents, comme l’école. Dans le but d’informer le grand public sur le danger de cette situation alarmante, une campagne de sensibilisation «Ou ana ?» a été lancée sur Facebook pour responsabiliser les internautes et leur faire comprendre que la sécurité d’un enfant est la responsabilité de tout le monde.

Dans le cadre de la campagne «Ou ana ?» qui est issue du projet “Plateforme CDE”, une rubrique sous le nom “Ata3awon fi 7alat al-3onf” a été dédiée à la cause sur le site www.plateformecdemaroc.com. Vous y trouverez tous les contacts des associations qui composent le groupe de travail «Violences sexuelles à l’égard des enfants» divisées par ville, auxquelles vous pouvez vous adresser pour signaler un cas de violence sexuelle à l’encontre d’un mineur.

Même au niveau de la loi, le Code pénal indique sur l’article, 299, 430 et 431 que “tout individu a obligation de signaler un cas de violence sexuelle à l'encontre d'un enfant et de lui porter secours”. Le signalement est une obligation qui contribuera au changement d’une situation actuelle et préviendra le risque de violence sexuelle à l'égard d’un enfant en danger. Tous unis pour protéger nos enfants !

Credit Agricole Fellah Trade 201/ 2019

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages