A lire aussi

15-10-2018 11:07

Tanger organise sa 1re Bourse régionale du tourisme

Pour cette première édition, près de 200 opérateurs parmi lesquels des voyagistes et Tours…
Rejoignez nous sur :
Crédit Agricole Fellah Trade
Maroc

 

 

Le choix du Maroc pour abriter la 13e Conférence internationale des Institutions nationales des droits de l'Homme (INDH) est une reconnaissance de l’énorme travail accompli par le Conseil national des droits de l'Homme (CNDH) dans le domaine de la promotion et protection des droits de l’Homme, a relevé, à Marrakech, le délégué interministériel chargé des droits de l’Homme, Mahjoub El Haiba.

"Le choix du Maroc pour accueillir cette rencontre d’envergure internationale n’est pas fortuit. Il traduit les avancées du Maroc en matière de protection des droits de l’Homme et le travail énorme accompli par le CNDH, créé il y a près de 25 ans", a-t-il ajouté dans une déclaration à la MAP en marge de la 13e Conférence internationale des INDH (Marrakech 10-12 octobre).

"Le CNDH jouit d’une grande réputation nationale et internationale et joue un rôle actif dans les différents forums nationaux et internationaux, dans le système des Nations-Unies et dans les différents réseaux régionaux et internationaux de défense des droits de l’Homme", a-t-il fait remarquer.

Concernant cette rencontre de trois jours, El Haiba a souligné que cette conférence aura des résultats, non seulement au niveau du partage des best practices entre les INDH participantes, mais aussi d’insuffler une nouvelle dynamique pour les institutions nationales, dont le CNDH.

Elle permettra aussi d’approfondir le débat sur les droits de l’Homme, notamment les droits des femmes, mais surtout la question de la protection des défenseurs et militants des droits de l’Homme, a-t-il ajouté.

Placée sous le haut patronage du roi Mohammed VI, cette rencontre de trois jours, initiée par l’Alliance mondiale des INDH (GANHRI) et le CNDH, en coopération avec le Haut-commissariat des Nations Unies aux droits de l'Homme (HCDH), offre l'occasion à quelque 300 participants pour débattre de la question principale de l'élargissement de l'espace civique et de la promotion et la protection des défenseurs des droits de l'Homme, avec un accent particulier sur le rôle des femmes actives dans le domaine.

Les travaux de la 13e Conférence internationale des INDH sont axés essentiellement sur les facteurs politiques, économiques et sociétaux et leurs interactions à l’origine des menaces qui pèsent sur l’espace civique et les défenseurs des droits de l’Homme.

Par ailleurs, la conférence abordera plusieurs sous-thèmes, notamment les éléments fondamentaux pour créer un environnement favorable en matière de liberté d'expression, de réunion, d'association et d'accès à la justice, les menaces auxquelles fait face l’espace civique et les moyens de le surveiller, le devoir de protéger les défenseurs des droits de l'Homme, y compris les INDH, et l’importance de promouvoir la participation dans les affaires publiques, faire entendre la voix des citoyens et favoriser la coopération et les partenariats.

La conférence s'achèvera par l'adoption d'une déclaration finale qui devra définir une stratégie et des actions pour les INDH, la GANHRI et les réseaux régionaux, ainsi qu'une feuille de route pour les plans d’action régionaux.

Credit Agricole Fellah Trade 201/ 2019

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages