A lire aussi

18-12-2018 10:50

Production législative. Les parlementaires accélèrent la cadence

Le bureau de la Chambre des représentants enchaîne les réunions en vue d’accélérer la production…
Rejoignez nous sur :
Maroc

L’émission «Fi Samim» d’Horizon TV, la Web TV du groupe Horizon Press, animée par Samir Chaouki, a été reçue au siège de l’USFP par le premier homme du parti, Driss Lachguar. Lors d’un débat politique de plus de 30 minutes, plusieurs sujets d’actualité ont été abordés : l’immigration clandestine, la coalition gouvernementale, les réformes sociales, ...
 
Lors de ce débat politique Driss Lachguar, premier secrétaire de l’Union socialiste des forces populaires, a accepté de répondre, sans langue de bois, aux questions de Samir Chaouki portant sur les points forts de l’actualité nationale. 

Les harragas et la patera fantôme 

Le premier sujet polémique ayant suscité l’intérêt de l’opinion publique marocaine et ouvert le débat sur la politique migratoire du pays est celui de l’immigration clandestine. Dernièrement, le Nord du Maroc a assisté à un phénomène inédit : des pateras (go-fast) fantômes transportaient gratuitement les harragas vers les côtes espagnoles. Un phénomène aiguisé par l’intervention musclée d’une unité de la Marine royale qui a ouvert le feu sur un go-fast à bord duquel se trouvait une dizaine de personnes, toutes de nationalité marocaine, causant la mort de la jeune Hayat en plus de trois autres personnes blessées. 
Dans ce sens, le premier secrétaire de l’USFP a rappelé, de prime abord, les efforts déployés par le gouvernement pour combattre l’immigration clandestine, «des efforts peu ou prou considérés par l’Union européenne». 
«En ce qui est de la dernière vague migratoire, nous comprenons que la situation socio-économique de certains jeunes citoyens les contraint de quitter le pays pour chercher des opportunités de l’autre côté de la rive. La responsabilité, dans ce sens, est partagée entre tous les acteurs des scènes politique et socio-économique qui doivent se mobiliser pour mettre fin à ce phénomène», souligne Driss Lachguar. 

La coalition gouvernementale 

S’agissant du bras de fer engagé entre le PJD et le RNI, pourtant deux formations de la coalition gouvernementale, Lachguar s’est montré absolument indigné. «Le différend entre le PJD et le RNI doit être réglé en interne dans le respect absolu de la charte de la coalition», martèle le premier secrétaire de l’USFP. Et d’ajouter : «La coalition gouvernementale doit se concentrer sur les problèmes majeurs qui nuisent au développement du pays. Dans ce sens, le Conseil national du parti a sollicité le chef de gouvernement de rassembler sa majorité afin de recadrer le débat et les actions sur les dysfonctionnements auxquels assiste le pays dans les secteurs-clés comme la santé, l’enseignement, le transport, etc.». 

Commentant la position de l’USFP dans le cadre de cette coalition, Lechguar s’est dit insatisfait : «L’USFP est victime d’une injustice exercée à son encontre par certains partis de la majorité à travers des déclarations démesurées. Cependant, nous avons décidé de répondre à une telle injustice dans le cadre de la coalition». 

Quid des réformes sociales 

Tout en étant membre de l’échiquier gouvernemental, le premier secrétaire de l’USFP insiste sur la nécessité pour le gouvernement, à partir de la prochaine loi de Finances, de prendre en considération la vox populi. «Le gouvernement doit procéder à l’augmentation des salaires, l’amélioration du pouvoir d’achat des citoyens, le renforcement de l’offre de soins et du système éducatif», a-t-il déclaré. 

Sur cette trame et en vue de répondre aux revendications des citoyens Driss Lachguar propose une augmentation uniforme de salaire à raison de 500 dirhams, à partir de la prochaine loi de Finances, et une augmentation des allocations familiales à raison de 150 dirhams. «Le gouvernement peut financer ces augmentations en réévaluant à la baisse le budget des dépenses et des équipements, par exemple», explique le premier secrétaire de l’USFP.
 

 

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages