A lire aussi

17-06-2019 11:38

Masen s’intéresse à la valorisation métallique

Le Reslag, qui vise à transformer les déchets en acier en valeur, sera au centre du workshop que…
Rejoignez nous sur :
Maroc
 
 
La fuite de vidéos d’un défilé de lingerie de l’entreprise marocaine Nancy a secoué les réseaux sociaux. Alors face à la polémique qui enflait, la marque organisatrice, Nancy Lingerie a choisi de mettre les choses au clair. 

“Nancy Lingerie a fêté le lancement de son activité dans la ville d’Agadir samedi 15 septembre 2018 à la Chambre de commerce d'Agadir. Cet événement privé et sur invitation était strictement réservé aux femmes (comme tous les événements de Nancy Lingerie depuis sa création) et aucun homme n'a pu y assister”, explique l’entreprise dans un communiqué.

La première marque marocaine de lingerie en vente directe annonce qu’elle va prendre les mesures juridiques envers la personne qui a publié les vidéos du défilé sur internet.

“Il convient de noter que l’initiative prise par une personne malintentionnée de diffuser sur internet une vidéo du défilé, sans le consentement ni de Nancy Lingerie ni des personnes apparaissant sur la séquence, constitue une violation de la vie privée et du droit à l’image. Nancy Lingerie entend donc prendre les mesures judiciaires qui s’imposent à l’encontre des personnes concernées, et ce, pour sauvegarder les droits de notre société”, conclut le communiqué.
 

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages